DIRECT. Vents violents : 17 départements concernés par l'alerte orange, trois autres maintenus en vigilance rouge

Les Côtes-d'Armor, le Finistère, l'Ille-et-Vilaine, la Loire-Atlantique, le Maine-et-Loire, la Manche, la Mayenne et le Morbihan ne sont plus concernés par la vigilance orange. La fin du phénomène est prévue pour samedi après-midi. 

Une forte vague provoquée par des vents violents à Plobannalec-Lesconil, dans le Finistère, le 2 février 2017.
Une forte vague provoquée par des vents violents à Plobannalec-Lesconil, dans le Finistère, le 2 février 2017. (MAXPPP)
Ce qu'il faut savoir

Depuis le début de soirée, vendredi 3 février, l'alerte orange aux vents violents ainsi qu'aux vagues et submersions ne concerne plus que 17 départements, annonce Météo France. Dans le détail, la Charente, la Charente-Maritime et la Gironde restent en vigilance rouge en raison des vents violents. L'Allier, le Cher, la Corrèze, la Creuse, la Dordogne, l'Indre, l'Indre-et-Loire, les Landes, la Loire, le Puy-de-Dôme, les Deux-Sèvres, la Vendée, la Vienne et Haute-Vienne restent en vigilance orange pour les mêmes raisons. Par ailleurs, la Charente-Maritime, la Gironde, les Landes ainsi que la Vendée sont placées en alerte aux "vagues-submersion".

 Une femme a été tuée par l’effondrement d’un mur à Nantes (Loire-Atlantique), près du stade de la Beaujoire, selon France Bleu Loire Océan. Selon les premiers éléments de l’enquête, une violente rafale de vent est à l’origine du drame.

 La ville de Bordeaux va fermer tous ses parcs et jardins publics, samedi et dimanche. Les marchés de plein air qui devaient se tenir samedi matin sont par ailleurs annulés.

 Des dégâts très importants sont à attendre, selon l'institut météorologique. Près de "1 000 sapeurs-pompiers" seront "mobilisables" en Gironde, où des vents violents sont attendus, a annoncé sur franceinfo Samuel Bouju, directeur de cabinet du préfet de la Gironde.

 Une tempête d'une violence exceptionnelle est attendue sur le nord de la région Nouvelle-Aquitaine, avec des vents de 140 à 160 km/h en Gironde et en Charente-Maritime, indique l'institut météorologique. 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #METEO

23h43 : Les vents violents sont à l'origine de vagues impressionnantes, comme celle-ci, capturée ce soir par un photographe de l'AFP à Lesconil, dans le Finistère.





(FRED TANNEAU / AFP)

21h56 : Face aux risques liés aux vents violents dans son département, le maire de Bordeaux Alain Juppé appelle ses administrés à la "plus grande prudence". Il relaie également les mesures de précaution prises par les autorités.

19h42 : Outre cette mesure, les marchés de plein air et les parcs ainsi que les jardins du département seront fermés jusqu'à midi. Des restrictions de circulation ont également été décidées.

19h39 : Les établissements scolaires de Gironde seront fermés demain matin en raison de la vigilance rouge aux vents violents, annonce le préfet.

19h30 : En revanche, les Côtes-d'Armor, le Finistère, l'Ille-et-Vilaine, la Loire-Atlantique, le Maine-et-Loire, la Manche, la Mayenne et Morbihan sortent de vigilance orange.

19h30 : Dans le détail, la Charente, la Charente-Maritime et la Gironde restent en vigilance rouge en raison des vents violents. L'Allier, le Cher, la Corrèze, la Creuse, la Dordogne, l'Indre, l'Indre-et-Loire, les Landes, la Loire, le Puy-de-Dôme, les Deux-Sèvres, la Vendée, la Vienne et Haute-Vienne restent en vigilance orange pour les mêmes raisons. Par ailleurs, la Charente-Maritime, la Gironde, les Landes ainsi que la Vendée sont placées en alerte aux vagues.

19h26 : L'alerte orange aux vents violents ainsi qu'aux vagues et submersions ne concerne plus que 17 départements, annonce Météo France.

19h23 : Faisons le point sur la météo de demain. Rappelons qu'une "tempête exceptionnelle", baptisée Leiv, est annoncée par Météo-France dans le Sud-Ouest, avec trois départements placés en "vigilance rouge", le niveau maximal, pour des vents qui pourraient atteindre 160 km/heure par endroits. Retrouvez les prévisions près de chez vous dans notre rubrique dédiée.

Le matin :




L'après-midi :


18h45 : L'alerte orange pour vents violents, vagues et submersion, a été élargie à 22 départements, tandis que trois départements du Sud-Ouest ont été placés en alerte rouge pour ce week-end, avertit Météo France. Et ce n'est pas tout : une tempête "d'une violence exceptionnelle" devrait toucher le nord de la région Nouvelle-Aquitaine dès samedi. A quoi faut-il s'attendre ? Quelles précautions prendre ? Réponse dans cet article d'Elise Lambert.



(MAXPPP)

18h28 : Le vent a également interrompu le trafic du tramway cet après-midi à Nantes. Un arbre est tombé sur les caténaires de la ligne 2, près des facultés. Le trafic était censé reprendre vers 18 heures.

18h22 : La victime, âgée d'une soixantaine d'années, venait de garer sa voiture et circulait sur le trottoir lorsque le mur de trois mètres de haut s'est effondré. Ce mur jouxtait un terrain vague sur lequel un chantier immobilier est en cours, précise France Bleu Loire Océan.

18h32 : L'effondrement du mur qui a tué une sexagénaire à Nantes (Loire-Atlantique) serait lié à une forte rafale de vent, selon les premiers éléments de l'enquête communiqués par France Bleu Loire Océan.

18h03 : Le préfet de Gironde indique que le pont d'Aquitaine sera fermé demain matin. Selon Sud-Ouest, "les poids lourds auront l'interdiction de circuler sur la rocade bordelaise", en raison de l'alerte rouge aux vents violents.

16h49 : Avis aux Bordelais. En raison des vents violents annoncés à partir de la nuit prochaine, la ville de Bordeaux a décidé de fermer tous ses parcs et jardins publics demain et dimanche. Les marchés de plein air qui devaient se tenir demain matin sont par ailleurs annulés.

16h25 : Ce faits-divers rappelle comme il convient d'être prudent en bord de mer pendant les épisodes de vents violents et/ou de vagues importantes. Une femme de 34 ans est portée disparue après avoir été emportée hier par une vague sur une plage du centre du Portugal, "où elle participait à une cérémonie religieuse pendant une forte tempête." C'est à lire sur Ouest-France.

16h15 : "[Il faut] limiter au strict minimum les déplacements cette nuit à partir de 3 heures et samedi matin, arrimer très fermement les bâches, les dispositifs de chantiers, comme les échafaudages, et surtout ne pas fréquenter les forêts, les plages, les fronts de mer. Ce sera très dangereux, avec des vagues creusées à 6 ou 7 mètres."

Alors que les vacances d'hiver débutent pour la zone C ce soir, "il faudra également être vigilant sur la route", a ajouté Samuel Bouju.

16h15 : Près de "1 000 sapeurs-pompiers" seront "mobilisables" cette nuit et samedi en Gironde, où des vents violents sont attendus, a annoncé sur franceinfo Samuel Bouju, directeur de cabinet du préfet de la Gironde. "Des vents très forts allant jusqu'à 150 km/h sur le littoral, mais surtout pénétrant loin dans les terres, avec des rafales à 110 km/h" sont prévus par Météo France, a-t-il rappelé.

16h15 : Les nouveaux départements placés en vigilance orange sont l'Allier, le Cher, la Corrèze, la Creuse, la Dordogne, l'Indre, l'Indre-et-Loire, la Loire, le Puy-de-Dôme, la Vienne et Haute-Vienne.

16h09 : Météo France vient d'ajouter 11 nouveaux départements à sa liste des départements en vigilance orange. De la Vendée aux Landes, quatre départements sont par ailleurs en vigilance orange pour vagues-submersion. Voici la carte du prévisionniste.

16h05 : 22 départements sont désormais en vigilance orange en raison de vents violents. La Charente-Maritime, la Charente et la Gironde sont en vigilance rouge.

14h25 : Quelles sont les recommandations de Météo France en cas d'alerte rouge aux vents violents ? Le prévisionniste préconise de :
"Restez chez vous" et évitez "toute activité extérieure".

"En cas d'obligation de déplacement, soyez très prudents. Renseignez-vous avant d'entreprendre vos déplacements. Utilisez de préférence les grands axes de circulation."

"Pour protéger votre environnement proche, prenez dés à présent pour vous et votre voisinage les précautions qui s'imposent face aux conséquences d'un vent violent, inhabituel dans votre région."

"Installez impérativement les groupes électrogènes à l'extérieur des bâtiments".

14h20 : Selon Météo France, "le vent se renforcera en fin de nuit, les rafales atteignant rapidement 110 à 120 km/h sur le littoral de Vendée, 130 km/h sur les côtes des Landes et du sud Gironde, 140 à 160 km/h sur la côte nord de la Gironde et la côte de la Charente-Maritime."

14h23 : La Charente, la Charente-Maritime et la Gironde sont en alerte rouge. Selon Météo France, l'épisode de vents violents est en cours et doit durer jusqu'à demain matin, 11 heures.

14h20 : 11 autres départements de l'Ouest et de la façade atlantique, de la Manche aux Landes, sont en vigilance orange. Voici la carte de Météo France.

(METEOFRANCE)


14h14 : La Charente-Maritime, la Charente et la Gironde sont en alerte rouge pour vents violents.

09h42 : Dimanche, ce sera une troisième tempête qui bousculera toute la côte Ouest, prénommée cette fois-ci Marcel...

09h39 : Demain, c'est la tempête Leiv, qui sévira dans le centre-ouest de la France, avec un risque d'alerte rouge, selon un météorologue de la Chaîne météo.

09h38 : La tempête qui va balayer l'ouest de la France aujourd'hui se prénomme Kurt. Les rafales maximales pourront atteindre 110 à 120 km/h près du littoral, voire 130 km/h près de caps exposés du littoral atlantique, selon Météo-France.

06h28 : Le Finistère et le Morbihan restent quant à eux en alerte orange aux vagues et submersion. Le phénomène est prévu pour durer jusqu'à ce soir 21 heures.

06h28 : Les départements concernés par cette alerte orange aux vents violents sont les Côtes-d'Armor, le Finistère, l'lle-et-Vilaine, la Loire-Atlantique, le Maine-et-Loire, la Manche, la Mayenne, le Morbihan et la Vendée.

06h17 : Le Finistère et le Morbihan restent quant à eux en alerte orange aux vagues et submersion. Le phénomène est prévu pour durer jusqu'à ce soir 21 heures.

06h15 : Les départements concernés par cette alerte orange aux vents violents sont les Côtes-d'Armor, le Finistère, l'lle-et-Vilaine, la Loire-Atlantique, le Maine-et-Loire, la Manche, la Mayenne, le Morbihan et la Vendée.