Stations de ski : à la reconquête des jeunes

En France, les vacances scolaires de la dernière zone s'achèvent au week-end du 7 mars. D'aucuns ont fait le choix de les passer à la montagne, même si la jeunesse a tendance à déserter les stations de ski.

France 2

Sur les pistes de ski, les jeunes sont une espèce en voie de disparition. En 15 ans, 30% d'entre eux ont déserté les stations. "Sur le profil des 18-25 ans, on marque une baisse des fréquentations", indique Gaël Coquet, directrice UCPA-Tignes. Le coût élevé de vacances au ski expliquent en partie cet abandon. À 25 ans, Clara Rougirel fait ses débuts au ski. Des vacances rendues possibles avec le prix cassé de son séjour, 600 € la semaine, forfait, cours et matériel inclus. Ce prix demande de renoncer à un certain confort, mais "nous sommes là pour skier", rappelle-t-elle.

De moins en moins de classes de neige

Le coût du ski n'a pas toujours été un problème. Dans les années 50, l'école se chargeait d'amener les élèves en classe de neige pour un coût très bas. Le problème est que le nombre de classes de neige est en chute libre depuis 10 ans. Il y a donc moins de jeunes Français initiés au ski chaque année. Passé la vingtaine, l'apprentissage du ski se complique. Un facteur de plus qui explique ce désintérêt de la jeunesse pour le ski.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue de la station de ski de Courchevel, le 10 février 2017.
Vue de la station de ski de Courchevel, le 10 février 2017. (JEAN-PIERRE CLATOT / AFP)