Météo : pourquoi les TGV ralentissent quand il neige ? La SNCF répond à Alain Juppé

Sur Twitter, le maire de Bordeaux s'est agacé du retard de son TGV dont le trafic est perturbé par la neige.

Alain Juppé, le 23 novembre 2017, au musée du quai Branly à Paris.
Alain Juppé, le 23 novembre 2017, au musée du quai Branly à Paris. (FRANCOIS MORI / AFP)

C'est l'une des conséquences des chutes de neige qui perturbent une large motié nord de la France : les TGV circulent au ralenti, mardi 5 février. La SNCF a annoncé avoir réduit la vitesse de ses trains sur une partie de son réseau, occasionnant des retards, tandis que la LGV Atlantique subit quelques perturbations.

Parmi les passagers agacés par ces ralentissements, Alain Juppé. Le maire de Bordeaux a publié un message sur Twitter, félicitant ironiquement la compagnie ferroviaire, accompagné d'un émoji montrant son énervement face à un temps de trajet doublé par rapport à la normale.

La SNCF lui a répondu : "Lors d'intempéries, des mesures de sécurité sont prises pour réduire la vitesse sur les lignes. En effet, la vitesse est réduite à 220 km/h, cela évite les projections de glaces sur les TGV." Et la compagnie ferroviaire accompagne son message d'une vidéo consacrée aux "conséquences de la neige sur le réseau" ferré pour appuyer sa démonstration.