Neige : "Il faut remonter très loin dans le temps pour trouver un phénomène pareil" mi-novembre

Alix Roumagnac, président de Predict, filiale "risques" de Météo France, réagit sur franceinfo aux fortes chutes de neige qui se sont produites depuis hier dans la région Rhône-Alpes.

Chute de neige sur la ville de Saint-Etienne, le 14 novembre 2019.
Chute de neige sur la ville de Saint-Etienne, le 14 novembre 2019. (R?MY PERRIN / MAXPPP)

La région Rhône-Alpes est touchée par de fortes chutes de neige depuis la soirée du jeudi 14 novembre et la Saône-et-Loire reste en vigilance orange. "Il faut remonter très loin dans le temps pour trouver un phénomène pareil", a expliqué sur franceinfo Alix Roumagnac, président de Predict, filiale "risques" de Météo France.

franceinfo. Comment expliquez-vous cet épisode de neige en plaine ?

Alix Roumagnac. C'est un épisode qui est très précoce. C'est une goutte froide qui est descendue du pôle Nord en passant par l'Islande et qui est passée sur la France. Cela a généré deux choses, de forts épisodes de neige sur la vallée du Rhône et des pluies assez intenses sur le sud-est de la France, puisque le Var, les Alpes-Maritimes et le Vaucluse ont connu des pluies importantes hier soir avec quelques inondations ponctuelles.

Faut-il s'attendre à des records ?

On ne peut pas parler de record. Le caractère exceptionnel de ce phénomène est surtout situé par sa précocité. Mi-novembre, avoir une zone aussi importante touchée par de la neige, il faut remonter très loin dans le temps pour trouver un phénomène pareil.

À quoi doit-on s'attendre pour le reste de la journée ?

Ce système s'est décalé, la dépression est partie sur le Sud-Est, donc on va avoir encore quelques chutes de neige au niveau des frontières du nord-est de la France, mais le plus gros du phénomène est derrière nous. Maintenant, il faut gérer les conséquences de ce qui est au sol, elles sont très lourdes, mais beaucoup de dispositions ont été prises par les autorités, les mairies au niveau des limitations de circulation pour éviter le pire.