Cet article date de plus d'un an.

Neige et verglas : la Prévention routière conseille aux automobilistes d'"allonger les distances de sécurité" et de réduire "la vitesse"

Anne Lavaud, déléguée générale de la Prévention routière suggère aussi aux cyclistes d'opter pour "un autre mode de déplacement", notamment parce que les modèles à assistance électrique risquent de "tomber en panne".
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Un automobiliste sur une route enneigée de Corse-du-Nord, en avril 2022. (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)

Alors que 33 départements ont été placés en vigilance orange pour neige et verglas par Météo France, Anne Lavaud, déléguée générale de la Prévention routière, a conseillé mercredi 14 décembre sur franceinfo aux automobilistes contraints d'emprunter les routes verglacées et enneigées "d’allonger les distances de sécurité" et de réduire "la vitesse". Anne Lavaud conseille aux cyclistes d’opter "pour un autre mode de déplacement".


franceinfo : Quelles sont les bonnes pratiques de conduite dans de telles conditions ?

Anne Lavaud : En général, il y a très peu d'accidents à ce moment-là parce que tout le monde fait très attention et roule au pas. Il peut avoir des accrochages, même fréquemment, mais la plupart du temps, même s’il y a les fameux naufragés de la neige, les gens qui circulent sous la neige réduisent leur vitesse. Ils essayent, c’est vraiment un conseil, d'allonger les distances de sécurité parce que les distances de freinage sont plus longues. Il faut se rendre visible en allumant les feux de croisement. Ce n’est pas forcément utile, s'il y a de la neige au sol et qu'il ne neige pas, de mettre ses phares antibrouillard avant et arrière parce que c'est éblouissant pour les voitures qui sont à côté.

La conduite sous la neige, c’est l’art de l’anticipation ?

C’est réduire la vitesse, anticiper, garder malgré tout les distances de sécurité et les allonger avec les voitures devant. Ce sont vraiment les bonnes pratiques. Celles qui vous permettront peut-être de ne pas glisser, mais en tout cas d'éviter l'accrochage grave. Depuis le 1er novembre 2021, les équipements hivernaux sont obligatoires dans 48 départements, principalement les zones de montagne et les zones où il fait le plus froid. On voit bien que dans la mesure du possible, même quand on habite en Bretagne, en Normandie ou dans le nord de la France, ce n’est pas idiot d'avoir une paire de chaînes dans son coffre. Ça peut toujours être utile.

Quels conseils faut-il donner aux cyclistes ?


Les pistes cyclables ne sont pas salées. Si on a un vélo à assistance électrique, les batteries n'aiment pas les grands froids, donc vous risquez de vous retrouver en panne de batterie assez rapidement. Il est préférable d'opter aujourd'hui, quand on est cycliste, pour un autre mode de déplacement.

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.