Cet article date de plus de sept ans.

Neige et intempéries : un technicien d'ERDF mort électrocuté

D'importantes chutes de neige ont eu lieu ce mercredi sur certaines régions de l'Est de la France, et devraient se poursuivre dans la nuit. Météo France a déclenché l'alerte orange dans vingt-cinq départements. Les routes près de Lyon ont été bloquées et de nombreuses pannes d'électricité ont eu lieu de l'Isère à l'Auvergne. Appelé en renfort dans le Puy-de-Dôme, un technicien d'ERDF est mort électrocuté en tentant de remettre en service des lignes électriques.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
 (Maxppp)

Météo-France a lancé mercredi une vigilance orange neige et verglas à 25 départements français, situés entre les Ardennes et les Alpes, en raison d'un épisode neigeux susceptible de perturber la circulation et "certaines activités économiques ". Cette alerte orange devrait se poursuivre jusqu'à vendredi matin. 

Dans certains départements, il avait déjà commencé à neiger dans la nuit de mardi à mercredi. Certaines villes de France ont été complètement paralysées par près de 30 centimètres de neige, et un technicien d'ERDF a même trouvé la mort, en intervenant dans le Puy-de-Dôme. France Info fait le point sur la situation dans toutes ces régions. 

Saint-Etienne : la ville paralysée, les routes progressivement débloquées

Les premiers flocons ont commencé à tomber dans la nuit de mardi à mercredi sur la ville de Saint-Etienne, qui s'est réveillée avec plus de 20 cm de neige ce mercredi matin.

Des chutes de neige avaient bien été annoncées dès mardi par Météo France qui avait placé, dans la nuit, le département de la Loire sous vigilance orange. Pour autant, l'importance de ce premier épisode neigeux a surpris l'agglomération qui s'est retrouvée quasi-paralysée.

Les bus étaient encore à l'arrêt pendant l'après-midi. Le tramway a lui aussi été longuement bloqué, et les routes étaient difficilement praticables. La circulation s'est tout de même  "progressivement " débloquée dans l'après-midi
après l'entassement de véhicules en travers de la route.

Sur son site, la mairie de Saint-Etienne a rapidement conseillé aux Stéphanois de reporter leurs déplacements.

Par ailleurs, selon nos confrères de France Bleu Saint-Etienne Loire, 23.000
foyers étaient ou sont toujours privés d'électricité à la mi-journée. 

**

►►►A LIRE AUSSI |  L'hiver pour de bon à Saint-Etienne et dans la Loire

Rhône : le trafic SNCF très perturbé

Le trafic ferroviaire était déjà très perturbé en Rhône-Alpes mercredi matin en raison de la neige et du verglas, a fait savoir la SNCF.

Des chutes d'arbres sur les voies et des coupures d'alimentation électrique des rames ont forcé les TER à rester à quai sur les axes Lyon-Chambéry, Lyon-Grenoble, Lyon-Roanne, Saint-Etienne-Firminy, Saint-Etienne-Montbrison, ainsi que dans l'Ouest lyonnais sur l'axe de la vallée d'Azergues. 

Le trafic était par ailleurs fortement ralenti sur l'axe Lyon-Saint-Etienne et Saint-Etienne-Roanne, les trains ne pouvant circuler que sur une voie.

Les TGV ont quant à eux presque tous été contraints d'emprunter la ligne classique, via Mâcon, pour rejoindre les gares de Collonges et de la Part-Dieu à Lyon.

Isère et Saône-et-Loire privés d'électricité

En Isère, la route départementale 156 a été fermée à la circulation à hauteur de Roybon. Une déviation a été mise en place. Des chutes d'arbres sur les lignes électriques ont également privé de courant plusieurs milliers d'habitations.

En Saône-et-Loire, 7.000 foyers étaient privés d'électricité à cause des chutes de neige, selon Électricité Réseau Distribution de France (ERDF). Jusqu'à 17.000 foyers ont été touchés par des coupures d'électricité en Saône-et-Loire, mais 10.000 d'entre eux avaient pu être rétablis en milieu d'après-midi. 7.000 foyers restaient sans alimentation électrique, "essentiellement dans la région de Cluny et de Paray le Monial ", mais 90% d'entre eux devraient être réalimentés dans la soirée.

Dans toute la France, il restait dans la soirée 60 000 foyers privés de courant, selon un dernier bilan d'ERDF. Au cours de la journée, jusqu'à 180 000 foyers ont été privés d'électricité.

Puy-de-Dôme : un technicien d'ERDF mort électrocuté

Dans le Puy-de-Dôme, suite aux importantes chutes de neige, de nombreux foyers ont également été coupés d'électricité. Un technicien d'ERDF, en dépannage sur le réseau basse tension, est mort électrocuté. 

L'homme, âgé de 41 ans, remettait en service des lignes électriques coupées à cause des intempéries. 

Dans toute la région, la prudence est de mise sur les routes

"Il y a des voitures coincées devant et derrière à perte de vue. Les gens commencent aussi à avoir froid, pour ceux qui n'ont plus d'essence pour faire tourner leur moteur. Il fait 0°C ", déclarait ce mercredi soir un autombiliste de la région lyonnaise. 

Du fait des conditions
climatiques, la circulation était en effet délicate sur de nombreuses routes de la région, comme l'avait affirmé Bison Futé. Sur l'A 48, entre Lyon et Grenoble, des centaines de véhicules étaient encore coincés ce mercredi soir en raison des chutes de neige. 

En Rhône-Alpes, le CRIR
a déclenché le plan intempéries Rhône-Alpes, Auvergne.  Les poids lourds ne sont pas autorisés à
rouler sur l'A43 entre Lyon et Chambéry, sur l'A47 et l'A72 vers Saint-Etienne
et sur la Nationale 88 et 102 au Puy-en-Velay. Les
camions déjà sur ces voies ainsi que ceux sur l'A40, l'A41 et l'A43 dans la
région, sont "stockés " par les forces de l'ordre.

Dans la Loire, il était très compliqué de rouler dans le secteur de Montbrison (A72). La chaussée était fortement
enneigée sur la RN 88 entre Terrenoire et Saint-Etienne.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Neige

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.