Neige : des écoles fermées à Romans-sur-Isère et dans plusieurs communes de la Drôme et de l'Ardèche

L'électricité n'a pa pu être rétablie partout et des arbres menacent encore de tomber.

Une ligne électrique a ployé sous le poids de la neige à Romans-sur-Isère, 15 novembre 2019.
Une ligne électrique a ployé sous le poids de la neige à Romans-sur-Isère, 15 novembre 2019. (NELLY SORBIER / RADIO FRANCE)

Plusieurs écoles restent fermées lundi 18 novembre matin en Ardèche et dans la Drôme après l'épisode de neige de la fin de la semaine dernière. Il ne restait que 33 000 foyers privés d'électricité dimanche soir, dont 22 000 en Ardèche et dans la Drôme.

Aucune école ouverte à Romans-sur-Isère

À Romans-sur-Isère, aucune école n'est ouverte lundi, rapporte France Bleu Drôme-Ardèche. Tous les arbres tombés dans les cours n'ont pas pu être dégagés. Et il y a encore des câbles électriques qui gênent par endroits.

Dans la ville voisine de Bourg-de-Péage, tout est ouvert. À Valence, une seule école reste fermée lundi après les intempéries. Dans les autres écoles de la ville, "le chauffage fonctionne" et l'accueil des élèves est assuré, indique la ville, même si les cours de récréation restent pour la plupart inaccessibles.

Quelques rues encore fermées à Valence

En Ardèche, où le nord du département a été le plus touché par les coupures de courant et de réseau mobile, l'école maternelle d'Annonay reste fermée après l'affaissement d'une verrière sous le poids de la neige. Les enfants sont accueillis dans une autre école de la ville, selon la mairie.

Les transports scolaires circulent dans les deux départements, seuls quelques arrêts ne sont pas desservis. À Valence, "tous les parcs et squares sont interdits d'accès", et "des branches d’arbres sont encore susceptibles de tomber" dans les rues, prévient la mairie. Neuf rues restent fermées à la circulation.

Le trafic TER reste interrompu entre Grenoble et Valence jusqu'à mercredi. Il a pu reprendre "progressivement" sur la ligne Lyon-Grenoble, et sur les autres lignes impactées par les intempéries de la semaine dernière, indique la SNCF.