Neige dans le Grand Est : 12 000 foyers toujours privés d'électricité en Alsace, Enedis mobilisé probablement jusqu'au week-end

Les cumuls de neige ont été plus importants que prévus : jusqu'à 20 à 25 centimètres sur une partie de la plaine. "On reste mobilisés toute cette journée, la nuit et probablement le week-end", indique le directeur délégué aux Affaires territoriales d'Enedis.

Article rédigé par
avec France Bleu - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Neige en Alsace (photo d'illustration). (OLIVIER MORIN / AFP)

La vigilance orange a été levée sur le Grand-Est, vendredi 15 janvier, mais 12 000 foyers sont toujours privés d'électricité dans le Haut-Rhin après les fortes chutes de neige qui sont tombées sur le département ces derniers jours. "On en saura plus en fin de matinée samedi sur les délais pour raccorder nos clients", a expliqué sur franceinfo Mohamed Hamdani, directeur délégué aux Affaires territoriales chez Enedis.

Des interventions "toute cette journée, la nuit et probablement le week-end"

Il a neigé jusqu'en fin de matinée en Alsace "et certaines zones sont encore très difficiles d'accès, précise Mohamed Hamdani. On a des routes coupées qui compliquent nos interventions et l'envoi des moyens humains et matériels sur le terrain. Nous avons mobilisé des moyens héliportés pour aller diagnostiquer les zones difficiles d'accès." Ces coupures sont le résultat de chutes très importantes "qui viennent parfois endommager nos ouvrages."

Les équipes d'Enedis et "l'ensemble des partenaires" sont mobilisés depuis jeudi soir pour rétablir au plus vite le courant. "On reste mobilisés toute cette journée, la nuit et probablement le week-end", indique le directeur délégué aux Affaires territoriales du gestionnaires d'électricité.

Selon France Bleu Alsace, les cumuls de neige ont été plus importants que prévus, jusqu'à 20 à 25 centimètres sur une partie de la plaine, 30 centimètres dans le secteur du Piémont. Il y a jusqu'à 40 centimètres de flocons cumulés dans les vallées de la Brûche, de Thann, de Sainte-Marie-aux-Mines, de Munster. La neige a cessé de tomber au nord de Strasbourg, la perturbation quitte le Bas-Rhin.

Peu ou pas de transports scolaires

À cause de ces fortes intempéries, les transports scolaires sont fortement perturbés, a appris franceinfo auprès des préfectures concernées. Dans quatre départements, les bus ne circulent pas toute la journée de vendredi, les Ardennes, le Haut-Rhin, le Bas-Rhin, les Vosges. 

Dans la Meuse, la circulation des transports scolaires est également interdite toute la journée, mais à "partir de 14 heures, certaines lignes de bus seront autorisées à circuler pour garantir le retour des élèves internes vers leur domicile",  précisait le site de la préfecture

En Moselle, il n'y a pas eu de transports scolaires vendredi matin, mais les lignes scolaires et interurbaines ont repris à 14 heures, indique France Bleu Lorraine Nord. Dans le Pas-de-Calais, placé en vigilance orange pour crues par Météo France, le transport scolaire, urbain, et interurbain a repris à 11h30 vendredi. Il était interrompu depuis jeudi soir. 

Dans le Territoire de Belfort, les bus scolaires circulent à priori normalement, mais des perturbations ne sont pas à exclure, selon France Bleu Belfort Montbéliard.

Trafic routier et SNCF perturbés

Dans le Bas-Rhin, plusieurs camions ont été bloqués jeudi soir. Des restrictions de circulation sont en place pour les poids-lourds de plus de 3,5 tonnes : ils ont interdiction de rouler à plus de 70 km/h, ni de dépasser d'autres camions. Sur les rails, pas non plus de TER entre Bâle et Mulhouse, Strasbourg et Sélestat, avant 10 heures. Sur les TGV, quelques retards sont annoncés.

En Lorraine, où la neige continue de tomber depuis vendredi matin, des restrictions de circulation sont toujours en cours, précise France Bleu Sud Lorraine. La circulation des trams est perturbée, tout comme le trafic routier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.