EN IMAGES. Les premières neiges sèment la pagaille sur une partie de la France

Dans les Alpes, quelque 15 000 vacanciers ont été contraints de passer la nuit de samedi à dimanche dans des centres d'hébergement d'urgence.

S'armer de patience en attendant les pistes de ski. Pour leur premier jour de vacances, samedi 27 décembre, des milliers d'automobilistes ont été contraints de passer de longues heures dans leur voiture, en raison des chutes de neige qui ont paralysé une partie du pays.

Alors qu'au total, dix-neuf départements étaient en vigilance orange, d'énormes embouteillages se sont formés dans les vallées savoyardes. A tel point que plus de 15 000 vacanciers se sont retrouvés coincés dans leurs véhicules à la nuit tombée. Herbérgés dans des centres d'urgence installés à la hâte, ils ont finalement pu regagner progressivement leurs lieux de villégiature dimanche matin, à la faveur d'une accalmie de la météo. Dimanche midi, quatre départements (l'Ain, l'Isère, la Savoie et la Haute-Savoie) restaient toutefois en vigilance orange, en raison de nouvelles précipitations attendues dans l'après-midi.

111
A mesure que les chutes de neige s'intensifiaient, samedi après-midi, la circulation se faisait de plus en plus laborieuse, comme ici près d'Albertville (Savoie).   JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
211
Par endroits, le verglas s'est mêlé à la neige, rendant la circulation encore un peu plus compliquée, comme ici à Moûtiers (Savoie). MAXPPP
311
Au péage de La Saulce (Hautes-Alpes), la neige a semé une véritable pagaille, en particulier pour les automobilistes dépourvus d'équipements spéciaux MAXPPP
411
A certains péages d'autoroute, avancer de quelques centaines de mètres demandait parfois plusieurs heures. Quand la circulation n'était pas complètement paralysée... MAXPPP
511
L'accès aux stations de ski ressemblait, lui aussi, à un véritabe chemin de croix. Mal équipés (voire pas équipés du tout), de nombreux automobilistes se sont retrouvés dans le fossé ou en travers de la route, bloquant les autres véhicules, comme ici aux Saisies (Savoie).  JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
611
Plus au nord, comme ici à Nancy (Meurthe-et-Moselle), les conditions de circulation étaient également très compliquées.  MAXPPP
711
Résultat : de nombreux automobilistes se sont retrouvés dans le fossé, comme ici près de Thionville (Moselle). MAXPPP
811
Conditions similaires dans le sud, où les équipements spéciaux étaient plus que recommandés pour accéder aux stations de ski, comme ici entre Auron et Isola 2000 (Alpes-Maritimes).  MAXPPP
911
Sans surprise, les voies ferrées ont très vite été recouvertes de neige, gênant considérablement la circulation des trains. A Bourg-Saint-Maurice (Savoie), de nombreux TGV ont eu plusieurs heures de retard.  PATRICK FLOHIMONT / CITIZENSIDE / AFP
1011
A Albertville (Savoie), mais aussi à Chambéry, Aix-les-Bains, Moûtiers, Aime ou encore Bourg-Saint-Maurice, des milliers de vacanciers coincés ont été contraints de passer la nuit dans des centres d'hébergement d'urgence. JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
1111
Au total, 83 centres d'hébergement d'urgence dans les Alpes ont accueilli quelque 15 000 vacanciers.  JEAN-PIERRE CLATOT / AFP