Drôme : des groupes électrogènes livrés par Enedis se retrouvent sans gazole, un maire pointe un "problème d'organisation"

Le maire de Chabeuil s'est montré très agacé sur France Bleu Drôme Ardèche face à la gestion d'Enedis. 

Des groupes électrogènes d\'Enedis. (Illustration). 
Des groupes électrogènes d'Enedis. (Illustration).  (LAURENT THEVENOT / MAXPPP)

Les groupes électrogènes livrés par Enedis à la commune de Chabeuil, dans la Drôme, après l'épisode neigeux sont à sec, alerte le maire de la commune sur France Bleu Drôme Ardèche mardi 19 novembre. Pascal Pertusa pointe un "gros problème d'organisation", et craint que "si personne ne les réalimente, tout le monde aura le même souci dans les 24 heures".

Les groupes électrogènes installés sur sa commune vendredi ne sont pas réalimentés en gazole et des quartiers de sa commune se retrouvent de nouveau sans courant : "Quand on livre des groupes électrogènes, il faut aussi s'occuper de les réalimenter régulièrement, ce que les communes n'ont pas le droit de faire, il n'y a qu'Enedis qui peut réalimenter", a poursuivi Pascal Pertusa. 

Avoir livré 2 000 groupes électrogènes sur la Drôme et l'Ardèche sans les réalimenter, c'est comme si vous alliez à l'hôpital et que votre infirmière arrive avec une seringue mais sans le produit qui va dedans.Pascal Pertusa

"Ce n'est pas possible que nos concitoyens aient de l'électricité pendant 24 heures, qu'ils retrouvent un peu d'espoir et restent bloqués pour certains de nouveau dans le noir", a continué le maire de Chabeuil. Il met en cause la directrice locale d'Enedis : "Aujourd'hui, on se rend compte que c'est plus une organisation départementale qui est défaillante, les équipes sur le terrain étant absolument remarquables".

Enedis, de son côté, assure que le problème sur un des groupes électrogènes est d'origine mécanique et a été réparé. L'entreprise ajoute que les groupes électrogènes d'Enedis sont connectés, qu'une alerte automatique est envoyée quand ils atteignent la réserve de carburant, et qu'ils sont alors rechargés.