Crise sanitaire : les stations de ski se dirigent vers une saison blanche

Les remontées mécaniques n'ouvriront pas le 1er février, a annoncé le gouvernement mercredi 20 janvier. Les stations de ski doivent se préparer à une saison blanche.

France 2

Les pistes resteront désertes et les télésièges à l'arrêt aux Menuires (Savoie) pour les vacances de février. C'est pourtant un rendez-vous à ne pas manquer pour la station, qui représente 40% du chiffre d'affaires de la saison. "On a un sentiment d'injustice, explique Benjamin blanc, le directeur de la régie des pistes. Aujourd'hui, au moment où je vous parle on est à quasiment 20 millions d'euros de pertes."

Vers une saison blanche ?

La directrice de l'office de tourisme est elle aussi amère. "On est triste parce que c'est notre métier que l'on ne peut pas faire", commente Marlène Giacometti, qui demande des "aides" et "indemnités" de l'État. Pour de nombreux commerces aussi, le mois de février est essentiel. Au sous-sol de son magasin d'articles de sport, Franck Colas a 500 000 euros de marchandise invendue. Les locations d'hébergements sont vides de clients. Seulement 10% des 530 appartements que gère Leslie Grogniet sont réservés.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Des télésièges vides à la station de ski Val-d\'Isère (Savoie), le 12 décembre 2020. 
Des télésièges vides à la station de ski Val-d'Isère (Savoie), le 12 décembre 2020.  (JEFF PACHOUD / AFP)