Valfréjus : des interrogations après la mort de cinq militaires dans une avalanche

En direct de Valfréjus (Savoie) Étienne Prigent fait le point sur la situation.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Cinq militaires ont perdu la vie emportés par une avalanche ce lundi 18 janvier à Valfréjus (Savoie). Un groupe d'une cinquantaine de militaires du 2e Régiment étranger de génie de Saint-Christol (Vaucluse) était en stage. "Les 50 militaires évoluaient dans un secteur hors-piste très connu ici à 2 200m d'altitude. Tous ces hommes étaient bien équipés d'un DVA, un détecteur de victime d'avalanche, équipement obligatoire dans ce genre de circonstance, et qui a sans doute permis d'en sauver plusieurs", explique l'envoyé spécial de France 2 Étienne Prigent. 

13 militaires emportés

Mais ce qui interpelle ce soir, "c'est le nombre de personnes qui ont été emportées en même temps dans cette même avalanche, 13 victimes", poursuit le journaliste. Un chiffre élevé qui interpelle les spécialistes. "Dans ce genre de pratiques, la théorie veut qu'on respecte des distances de sécurité, notamment entre les skieurs", souligne Étienne Prigent avant de préciser que l'enquête judiciaire devra déterminer les circonstances exactes du drame.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le col du Petit Argentier, dans la station de Valfréjus (Savoie), où une avalanche s\'est déclenchée le 18 janvier 2016 (photo d\'illustration). 
Le col du Petit Argentier, dans la station de Valfréjus (Savoie), où une avalanche s'est déclenchée le 18 janvier 2016 (photo d'illustration).  (JACQUES PIERRE / HEMIS.FR / AFP)