Stations de ski : quel est le coût de la protection contre les avalanches ?

Les flocons sont tombés en abondance ces dernières semaines et ces chutes ont entraîné plusieurs avalanches, notamment dans les Alpes. Pour anticiper ces coulées de neige et protéger les skieurs, les stations de ski doivent investir. 

France 2
Provoquer des avalanches, les déclencher artificiellement pour purger les pentes, chaque année les stations françaises y consacrent pas moins de cinq millions d'euros, rien qu'en matériel. C'est un travail qui se fait le matin avant l'ouverture des pistes. Ce vendredi 10 mars à Courchevel (Savoie), il reste encore quelques secteurs à traiter. Un bâton d'explosif, une mèche, un détonateur, le tir peut avoir lieu. Après avoir observé la coulée, les pisteurs estiment que le site est sécurisé. Pour un tir comme celui-ci, il faut d'abord prendre en compte le coût de l'explosif, environ 30 euros l'unité. 

8 000 euros pour un jour de déclenchements d'avalanches

On en utilise 50 000 chaque année dans les montagnes françaises. "C'est un gros coût en temps, en salaire, en maintenance et en heures supplémentaires", explique Jacky Chevallier, chef de secteur. En cas de grosse chute de neige comme il y a quelques jours, ce sont près de 150 tirs qui sont effectués un peu partout avant l'ouverture des pistes. Pour la station, c'est 8 000 euros de dépensés pour une journée de déclenchements d'avalanches.
Le JT
Les autres sujets du JT
Une banderole met en garde contre le risque d\'avalanche le 13 février 2016 aux Carroz d\'Araches en Haute-Savoie.
Une banderole met en garde contre le risque d'avalanche le 13 février 2016 aux Carroz d'Araches en Haute-Savoie. (DENIS CHARLET / AFP)