En Savoie, le risque d'avalanche est très élevé

Les chutes de neige abondantes de ces derniers jours ont accru le risque d'avalanche dans les massifs alpins. Les pisteurs lancent un appel à la prudence.

FRANCE 2

L'arrivée de la neige en abondance dans les massifs alpins réjouit les skieurs, mais les pisteurs sont moins enjoués. À La Plagne (Savoie), le risque d'avalanche est élevé : quatre sur une échelle de cinq. 60 centimètres de poudreuse sont tombés sur une sous-couche de grains très instables.

En analysant ces flocons, Claude Schneider, pisteur nivologue, est pessimiste. "Ils ne se tiennent pas entre eux et ils ne supportent pas d'être surchargés par cette neige récente. Quand on ne 'chatouille' rien, parfois ça tient. Et quand le skieur passe, il apporte sa propre surcharge et il fait tout partir", explique-t-il à France 2.

Pas d'amélioration avant plusieurs jours

Les pisteurs appellent les skieurs à ne pas s'aventurer hors des pistes sécurisées et balisées. Dans l'ensemble, la consigne est respectée. "Je suis quelqu'un qui sort beaucoup en hors-piste, mais là, je n'y mettrai pas un pied", confie un adepte de la glisse. Le manteau neigeux ne devrait pas se stabiliser avant plusieurs jours.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'avalanche s\'est déclenchée, mardi 15 septembre 2015, au Dôme de neige des Ecrins (Hautes-Alpes).
L'avalanche s'est déclenchée, mardi 15 septembre 2015, au Dôme de neige des Ecrins (Hautes-Alpes). (MAXPPP)