Avalanche à Entraunes : le temps de l'enquête

Dans les Alpes, les autorités appellent à la vigilance au lendemain de l'avalanche la plus meurtrière de l'hiver qui a fait quatre morts à Etraunes (Alpes-Maritimes) le 2 mars. Une cinquième victime est blessée. Le guide a été placé en garde à vue.

FRANCE 3

Au lendemain de l'avalanche qui a coûté la vie à quatre personnes, les interrogations restent nombreuses dans le village d'Entraunes (Alpes-Maritimes). Certains habitants ont encore du mal à comprendre pourquoi la randonnée n'a pas été annulée en raison des récentes chutes de neige. Une neige tombée en abondance depuis plusieurs jours sur le Mercantour.

La coulée de neige la plus meurtrière de l'hiver

Le guide qui accompagnait les randonneurs a-t-il pris des risques ? Le procureur de la République de Nice a ouvert une enquête pour homicides et blessures involontaires. Selon les premiers éléments de l'enquête, le groupe de skieurs évoluait sur une zone non balisée, mais réputée sans danger. Au milieu de la randonnée, le guide de haute montagne aurait décidé de rebrousser chemin. C'est en tout cas ce qu'il aurait affirmé par téléphone à un élu de la commune. Cette coulée de neige est la plus meurtrière de l'hiver en France. Depuis le début de la saison, 20 personnes ont été tuées par une avalanche.

Le JT
Les autres sujets du JT
La station de ski d\'Entraunes dans les Alpes-Maritimes, le 3 mars 2018.
La station de ski d'Entraunes dans les Alpes-Maritimes, le 3 mars 2018. (MAXPPP)