Alpes-de-Haute-Provence : aux Mées, des tonnes de roche se sont effondrées

Ça a été comme un tremblement de terre. Lundi 2 septembre, aux Mées (Alpes-de-Haute-Provence ) d'énormes blocs de roche ont cédé sur des maisons du village, faisant trois blessés légers. La journaliste Véronique Bouvier s'est rendue sur place.

france 3

Pour Véronique Bouvier, journaliste France Télévisions envoyée aux Mées (Alpes-de-Haute-Provence), c'est un vrai miracle. La chute d'énormes blocs de pierre, lundi 2 décembre, a "juste" fait trois blessés légers. "Comme vous le voyez derrière moi, des maisons ont été totalement détruites, d'autres partiellement", décrit-elle. Des automobiles ont également été endommagées. "On a vraiment frôlé la catastrophe", ajoute-t-elle, après avoir rappelé qu'une assistante maternelle gardait des enfants dans le périmètre sinistré.

L'autre priorité est la remise en état de la canalisation d'eau

Mardi 3 novembre, l'heure est au bilan. La Restauration des terrains de montagnes (RTM) a survolé en hélicoptère toute la zone pour éviter les risques de suraccident. "Et pour déterminer les travaux qui seront certainement nécessaires", précise Véronique Bouvier. Et d'ajouter que l'autre priorité est la remise en état de la canalisation d'eau qui a été complètement coupée dans l'effondrement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Ça a été comme un tremblement de terre. Lundi 2 septembre, à Les Mées (Alpes-de-Haute-Provence ) d\'énormes blocs de roche ont cédé sur des maisons du village, faisant trois blessés légers. La journaliste Véronique Bouvier s\'est rendue sur place.
Ça a été comme un tremblement de terre. Lundi 2 septembre, à Les Mées (Alpes-de-Haute-Provence ) d'énormes blocs de roche ont cédé sur des maisons du village, faisant trois blessés légers. La journaliste Véronique Bouvier s'est rendue sur place. (france 3)