Montagne : les remontées mécaniques ne devraient pas rouvrir en février

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Montagne : les remontées mécaniques ne devraient pas rouvrir en février
France 3
Article rédigé par
T.Cuny, E.Martin, D.Fuchs - France 3
France Télévisions

Les vacances de février restaient le dernier espoir des professionnels de la montagne, mais selon leurs dernières informations, les remontées mécaniques pourraient ne pas rouvrir à temps pour la fin de la saison. 

La dernière réunion du gouvernement avec les professionnels de la montagne a sapé les espoirs de ces derniers, mardi 19 janvier. Les remontées mécaniques ne devraient pas rouvrir pour les vacances de février, selon leurs dernières informations. Les autorités redoutent un brassage de la population le soir après la journée de ski. Dans la station des Gréolières, dans les Alpes-Maritimes, à 1 400 mètres d’altitude, la neige est tombée en abondance. Les conditions sont idéales pour pratiquer le ski, mais personne ne pourra en profiter, à part quelques touristes locaux.  

Les professionnels de la montagne proposent des solutions 

Comme partout en France, les remontées mécaniques sont restées à l’arrêt. Le directeur attend une date de réouverture quitte à mettre en place un protocole sanitaire renforcé. "Que les gens soient là ou en ville, tant qu’à faire, autant ouvrir les remontées mécaniques, quitte à limiter, mettre que deux personnes sur un siège quatre place, sur un téléski les perches sont écartées, dans les files d’attente il suffit de s’écarter un petit peu", propose Paul Rouquier. Dans l’attente d’une hypothétique reprise, c’est toute une économie locale qui est en souffrance. La saison est déjà perdue pour Patrick Teerlynck, loueur de ski alpin, qui avait déjà perdu trois semaines d’activité en mars 2020. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.