Cet article date de plus de cinq ans.

Météo : les températures clémentes vont-elles durer ?

Franceinfo a interrogé, lundi, un météorologue pour en savoir plus sur cette météo particulièrement douce pour la fin du mois d'octobre en France.

Article rédigé par
Propos recueillis par - Robin Prudent
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les températures sont largement au-dessus des normales de saison depuis mi-octobre en France. Ici à Bordeaux, le 27 octobre 2016. (LARTIGUE STEPHANE / MAXPPP)

Depuis mi-octobre, la France connaît une météo particulièrement douce. Lundi 31 octobre, les thermomètres doivent même atteindre 24 degrés à Biarritz et afficher 18 degrés dans le nord-est et en région parisienne. Des températures cinq à six degrès au-dessus des moyennes de saison.

Pour mieux comprendre cet épisode, franceinfo a interrogé Ludovic Lagrange, prévisionniste à MeteoGroup.

Franceinfo : Êtes-vous surpris par les températures particulièrement clémentes observées actuellement en France ?

Ludovic Lagrange : La situation n'a rien d'exceptionnel. Nous avons connu le même phénomène il y a un an, jour pour jour. Il s'agit d'un anti-cyclone à l'est de la France, qui fait remonter de l'air doux en provenance d'Afrique du Nord. 

En ce moment, les températures sont quasi printanières, cinq degrés au-dessus des moyennes de saison. Mais elles font partie de la variabilité naturelle de notre climat.

Jusqu'à quand va durer cet épisode de douceur ?

La baisse des températures va se propager au centre de la France dès mercredi et nous allons retomber au niveau des maximales de saison partout en France, vendredi.

En région parisienne, nous allons perdre quatre degrés entre aujourd'hui et demain pour arriver à des températures tout juste de saison dans les prochains jours. Des gelées sont même à prévoir dans la campagne francilienne, avec des nuits claires.

Le mois d'octobre a-t-il été particulièrement chaud ?

Étonnement, le mois d'octobre a été plutôt frais, avec un degré de moins que la moyenne de saison sur l'ensemble du pays. Cela est dû aux températures fraîches du début du mois.

Le climat actuel confirme aussi une vraie sécheresse de surface, en raison un manque de pluie, dans tout le pays, qui a commencé depuis le mois de juillet.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Météo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.