Les grandes marées inquiètent les Charentais

Olivier Riou est en direct de l'île d'Oléron pour rapporter la préoccupation des habitants de Charente-Maritime avec l'arrivée des grandes marées ce week-end du 21 mars.

FRANCE 3

Les yeux rivés vers l'océan, mais avec appréhension. C'est ainsi que les habitants des bords de mer de Charente-Maritime envisagent ce week-end de marées à très fort coefficient, comme l'explique Olivier Riou, depuis l'île d'Oléron.
"Les habitants sont bien contents de voir arriver la fin de l'hiver, et surtout la fin des grandes marées qui se sont succédées depuis le mois de janvier."
Ce samedi 21 mars, les conditions météo sont plutôt favorables, et un barrage anti-submersion a été installé par la commune.

Ne pas revivre Xynthia

À défaut d'une digue pour bloquer la mer, ces boudins de 700 mètres de long, remplis d'eau et placés le long du chenal doivent protéger l'île de la montée des eaux. En 2010, à cause de la tempête Xynthia, on a enregistré deux mètres d'eau par endroit, un riverain est décédé, et 250 maisons avaient été placées en zone noire.
 

Des habitations inondées à La Faute-sur-Mer (Vendée), le 28 février 2010, après le passage de la tempête Xynthia.
Des habitations inondées à La Faute-sur-Mer (Vendée), le 28 février 2010, après le passage de la tempête Xynthia. (FRANK PERRY / AFP)