Tempête Fabien : une violente rafale frappe un village en Béarn et détruit plusieurs maisons

Entre 15 et 20 familles devront être relogées à la suite de cet impressionnant coup de vent, pris pour une tornade par des témoins. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une maison dont le toit a été arraché par une puissante rafale, à Serres-Sainte-Marie (Béarn), le 22 décembre 2019.  (QUENTIN TOP / MAXPPP)

Il ne s'agit pas d'une mini tornade, mais d'un violent "front de rafale". Cependant, le phénomène météorologique qui a touché un village du Béarn n'en est pas moins impressionnant. Dimanche 22 décembre, vers 8h30, des vents violents ont frappé Serres-Sainte-Marie, 550 habitants, sans faire de blessés. Une quinzaine de maisons ont été endommagées. Les habitants vont être relogés, a annoncé la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

Un photographe qui collabore avec le quotidien régional Sud-Ouest a tweeté plusieurs images, dont une vidéo qui montre l'ampleur des dégâts. 

Le phénomène est intervenu en fin de passage de la tempête Fabien, qui n'a par ailleurs pas causé de dégâts majeurs dans le département, hormis environ 5 000 foyers sans électricité dimanche matin. A Serres-Sainte-Marie, des toitures ou parties de toitures ont été arrachées, des pans de mur effondrés dans quelques cas, des arbres arrachés. Les pompiers étaient en cours d'analyse des structures, et dans un premier temps seules deux habitations devaient être étayées ou démolies, selon la préfecture.

Entre 15 et 20 familles étaient en fin de journée rassemblées dans la salle des fêtes du village, et toutes avaient une solution de relogement, a assuré la préfecture.

Un phénomène très bref et localisé

Pascal Brovelli, prévisionniste à Météo-France, a indiqué à l'AFP que le phénomène "ne peut être assimilé à une tornade, mais plutôt un front de rafale, des flux très rapides survenant à l'arrière de Fabien, produisant un phénomène très bref et très localisé, perceptible au sol sur quelques centaines de mètres".

Un témoin a décrit sur Facebook un phénomène "très circulaire dans le ciel", assurant avoir "aperçu le début de la trombe !" "Au début, le vent tournait secteur sud et puis sud-ouest, puis au nord. Des branches d'arbres se sont arrachées et tournaient dans l'air...", a-t-il raconté dans un post cité par France 3 Nouvelle-Aquitaine

Dans l'après-midi, plusieurs centaines de personnes sont venus aider les habitants sinistrés à nettoyer et protéger ce qu'il reste de leurs habitations avec des bâches, poursuit le site de la chaîne. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.