Tempête Diego : 50 000 foyers privés d’électricité en Nouvelle-Aquitaine

Publié
Tempête Diego : 50 000 foyers privés d’électricité en Nouvelle-Aquitaine
Franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

La tempête Diego a progressé dans les terres après avoir touché la façade ouest du pays. Trois départements sont encore placés en vigilance orange.

Le littoral atlantique est déchaîné, vendredi 8 avril, en raison de la tempête Diego. De la Bretagne à la Nouvelle-Aquitaine, les rafales de vent sont montées jusqu’à 120 km/h. Stupéfiant, même pour ces Charentais. "J’ai rarement vu des tempêtes comme cela quasiment à la mi-avril", confie un homme. Certains bravent les consignes de prudence pour faire de la planche à voile. "C’est le moment où jamais, là il faut en profiter", précise le planchiste. A Royan (Charente-Maritime), le maître de port retend les amarres des bateaux pour éviter la catastrophe.

Une nuit agitée prévue

"Si cela lâche c’est dramatique, le bateau part dans le lit du vent, dans le fond du port", indique Nicolas Vandebrouck, maître de port à Royan. En Vendée, sur le quai des Sables-d’Olonne, les photographes amateurs immortalisent le spectacle. La tempête Diego traverse la France d’ouest en est. 50 000 foyers sont toujours privés d’électricité en Nouvelle-Aquitaine. Météo France prévoit une nuit agitée, surtout sur le Massif Central.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.