Cet article date de plus d'un an.

Sept nouveaux départements du Sud-Ouest placés en vigilance orange pour des risques de crues ou d'inondations, l'Isère en vigilance orange aux avalanches

L'alerte avait déjà été étendue à la Corrèze et à la Dordogne dimanche matin. Elle est levée dans le Doubs et le Jura. Au total, 26 départements sont touchés.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La Midouze sortant de son lit à Mont-de-Marsan (Landes) lors d'une précédente crue, le 31 décembre 2020. (MAXPPP)

Le long week-end d'intempéries se poursuit. Météo France a placé huit nouveaux départements en vigilance orange, dimanche 31 janvier à 16 heures, portant le nombre total de départements concernés à 26. Le détail des vigilances en vigueur est accessible sur le site de Météo France, et la carte des cours d'eau en crue sur le site de Vigicrues.

Dans le détail, la vigilance orange aux crues, déjà appliquée à la Corrèze et la Dordogne dimanche matin, est étendue à l'Aveyron, la Charente, la Haute-Garonne, le Lot et le Tarn. L'Aveyron est aussi placé en vigilance orange "pluie-inondations", de même que la Corrèze, le Cantal et le Puy-de-Dôme. L'Isère est place en vigilance orange "avalanches". La vigilance "crues" est levée dans le Doubs et le Jura.

La vigilance orange "crues" concerne toujours l'Aisne, la Charente-Maritime, l'Eure, le Gers, la Gironde, les Landes, le Lot-et-Garonne, le Nord, l'Oise, le Pas-de Calais, les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, la Seine-Maritime, les Yvelines, le Tarn-et-Garonne et le Val-d'Oise.

Dans les départements concernés, où de nouvelles précipitations dimanche sont venues s'ajouter à celles des jours précédents, Vigicrues prévient dans son bulletin que "des inondations importantes sont possibles", et que les réseaux de transports et d'électricité pourront être touchés.

En Isère, c'est un risque d'avalanche d'une ampleur rare qui est décrit par Météo France, qui évoque un "phénomène se produisant en moyenne une fois tous les 5 ans environ". Il concerne les massifs de Belledonne, de l’Oisans et des Grandes Rousses, et dans une moindre mesure la bordure de la Maurienne, en Savoie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intempéries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.