Seine-et-Marne : la ville de Thoméry se remet progressivement des inondations

À Thoméry, en Seine-et-Marne, les inondations de janvier ont laissé des traces. Beaucoup ne sont toujours pas venus à bout des dégâts et certains n'ont toujours pas été indemnisés.

La maison est restée en l'état, les stigmates du passage des inondations sont toujours visibles. Dominique Carré avait quitté son domicile de Thoméry (Seine-et-Marne) avant la montée des eaux : sa maison a subi deux inondations en 18 mois d'intervalle. En 2016, la décrue avait été rapide, mais en janvier dernier, les habitations ont été piégées plus d'un mois dans l'eau. La facture avait atteint les 40 000 € de dégâts la dernière fois, elle sera moins élevée cette année, mais le retour est impossible en raison de l'humidité très élevée. Les murs ne désengorgent pas.

Un plan de prévention des inondations ?

Dans la ville, la vie a repris son cours, mais les habitants savent qu'ils ne sont plus à l'abri d'une énième crue. Certains propriétaires ont vendu, la plupart refusent de partir. Un élu réclame la modification du plan de prévention des inondations. Cela suppose le feu vert de l'État. En attendant, des centaines de sinistrés n'ont pas encore été indemnisés, nombre d'entre eux auraient souscrit des contrats inappropriés. Dominique Carré devra, lui, attendre plusieurs semaines avant d'emménager à nouveau dans sa maison.

Le JT
Les autres sujets du JT
La rue d\'un village du Gers inondée, le 12 juin 2018.
La rue d'un village du Gers inondée, le 12 juin 2018. (MAXIME REYNIE / HANS LUCAS / AFP)