Saône-et-Loire : après les inondations, les habitants tentent de chiffrer les dégâts

Ce mardi matin, le ministre de l'Économie a reçu les assureurs. Il leur a demandé de faire preuve de compréhension sur les délais de déclaration des sinistrés et sur les preuves à apporter. Dans les communes où l'eau s'est déjà retirée, les habitants attendent le passage des experts et s'interrogent sur le montant de leur indemnisation.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La commune sort tout juste de plusieurs jours sous les eaux. Ici, ce sont la Saône et le Doubs qui regagnent lentement leur lit. Après avoir dû gérer la crue, la maire de Navilly (Saône-et-Loire) prépare la demande de classement en état de catastrophe naturelle. Pour étayer son dossier, elle fait le tour des maisons qui ont été touchées par les inondations. 450 habitants et une dizaine de maison ou de commerces touchés, comme ce restaurant dont la cave est encore inondée. Le sous-sol était complètement immergé, le restaurant envahi par 20 centimètres d'eau.

La décrue se poursuit

Plus en aval, dans les environs de Chalon-sur-Saône, la décrue a commencé un peu plus tard. Certaines maisons ont encore les pieds dans l'eau. C'était encore le cas hier pour certains commerçants. Une bonne nouvelle : selon la préfecture de Saône-et-Loire, l'eau devrait continuer de se retirer dans les heures qui viennent. La tendance à la baisse est bien confirmée.

Le JT
Les autres sujets du JT
La crue de la Seine sur l\'Île de Migneaux, dans les Yvelines, lundi 29 janvier 2018.
La crue de la Seine sur l'Île de Migneaux, dans les Yvelines, lundi 29 janvier 2018. (MAXPPP)