Pyrénées-Orientales : des habitants évacués passent la nuit dans des gymnases

Alors que la tempête Gloria touche les Pyrénées-Orientales, des centaines d'habitants ont été évacués et mis à l'abri dans des gymnases.

France 2

Claira, dans les Pyrénées-Orientales, fait partie des villages touchés par le passage de la tempête Gloria. Le risque d'inondations a poussé les autorités à évacuer les habitations des bords du fleuve Agly. Le journaliste de France 2 Thomas Cuny se trouvait donc à Claira, mercredi 22 janvier au soir. "1 500 personnes ont reçu l'ordre d'évacuer leurs habitations près de l'Agly, ce cours d'eau qui traverse le cœur de la commune de Claira, car certains quartiers sont déjà inondés", indique-t-il.

Les habitants préfèrent rester prudents

"Les maisons ont les pieds dans l'eau et les riverains ont trouvé refuge dans un gymnase. Ils sont accueillis par des associations et ils viennent d'apprendre qu'ils passeront la nuit sur des lits de camp. Une nouvelle qu'ils accueillent avec philosophie. L'un d'entre eux me confiait préférer être prudent et éviter un drame même s'il est inquiet pour les prochaines heures, car il espère retrouver le plus tôt possible sa maison et dans la mesure du possible, en bon état", rapporte le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une personne marche dans le secteur innondé de Racou à Argeles-sur-Mer (Pyrénées-Orientales), le 21 janvier 2020.
Une personne marche dans le secteur innondé de Racou à Argeles-sur-Mer (Pyrénées-Orientales), le 21 janvier 2020. (RAYMOND ROIG / AFP)