Pas-de-Calais : les forts coefficients de marée inquiètent à Wissant

Lundi 10 février, tout le littoral du Nord-Ouest est en alerte "vagues-submersion" en France et les forts coefficients de marée augmentent ce risque. La journaliste Marianne Mas est en direct de Wissant (Pas-de-Calais) pour faire le point sur la situation.

FRANCE 3

Lundi 10 février, le beau temps est revenu sur la côte d'Opale (Pas-de-Calais). "L'alerte submersion est maintenue, jusqu'à au moins mardi matin parce que les fortes rafales combinées au fort coefficient de marée font craindre des arrivées d'eau à l'intérieur des terres. On a enregistré des pics jusqu'à 140 km/h au cap Gris-Nez, 120 à 130 km/h sur tout le littoral, le phénomène météo est étendu concernant le trafic transmanche", explique la journaliste de France Télévisions Marianne Mas lundi midi.

"On craint le retour d'une autre tempête"

Le trafic transmanche a repris depuis dimanche 22 heures. "Mais les rotations des bateaux sont toujours très compliquées en fonction des conditions climatiques et les bateaux enregistrent jusqu'à 1h30 de retard lundi matin. Les modélisations météo ne sont pas très encourageantes, notamment pour le week-end prochain où l'on craint le retour d'une autre tempête avec des vents forts dans la nuit de samedi à dimanche", conclut la journaliste. Lundi midi, selon Enedis, près de 130 000 foyers sont privés d'électricité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une vague frappe la jetée à Plobannalec-Lesconil (Finistère), lors de la tempête Ciara le 9 février 2020.
Une vague frappe la jetée à Plobannalec-Lesconil (Finistère), lors de la tempête Ciara le 9 février 2020. (FRED TANNEAU / AFP)