Cet article date de plus de trois ans.

Vidéo Orages : le mois de mai "pourrait battre des records"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
VIDEO. Orages : le mois de mai "pourrait battre des records"
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Sur le plateau du 19/20 de France 3, le journaliste Jean-Christophe Batteria explique les raisons des nombreux orages de cette fin du mois de mai. 

Eclairs, tonnerre, grêle... Les orages sont nombreux et violents en cette fin du mois de mai. "Le responsable, c'est le cumulonimbus, un gros nuage qui peut monter à 10 000 mètres d'altitude, explique le journaliste de France 3 Jean-Christophe Batteria. Actuellement, il fait plutôt doux dans le pays, au-dessus des normales saisonnières. L'air chaud monte très rapidement et rencontre, en altitude, un air glacé et sec. C'est normal en cette saison, mais quand ces deux masses d'air se frictionnent à haute vitesse, cela engendre des décharges électrostatiques, des éclairs."

De très nombreux impacts de foudre

"On est en plein cœur du phénomène orageux. Comme les températures au sol ne baissent pas, les épisodes se succèdent, poursuit-il. Ce mois de mai est en passe de battre tous les records." La journée du lundi 28 mai a été particulièrement agitée. "La foudre a frappé 33 841 fois. Cela porte le total, pour l'instant au mois de mai, a 147 000 impacts de foudre. C'est plus du double de la moyenne habituelle", observe le journaliste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intempéries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.