Orages en Île-de-France : le maire d'Alfortville demande un arrêté de catastrophe naturelle

La commune a été fortement touchée par les intempéries samedi en fin de journée, avec de lourds dégâts matériels. Deux personnes ont été légèrement blessées.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le maire d'Alfortville Luc Carvounas, en janvier 2018. (LUDOVIC MARIN / AFP)

"C'est un quartier qui a été extrêmement touché", a témoigné sur franceinfo dimanche 20 juin Luc Carvounas, le maire d'Alfortville (Val-de-Marne), après le passage d'un violent orage samedi. Les intempéries balaient plusieurs régions de France. "Il y a deux blessés, pas graves. Dans le quartier où ils ont été blessés, c'est à la fois le toit de 600 m2 qui a été arraché et des balcons qui sont tombés." Une cellule de crise a été activée.

>> Orages : 23 départements toujours placés en vigilance orange par Météo France

Le maire d'Alfortville avait évoqué samedi soir "un champ de guerre". "Nous avons été l'épicentre, malheureusement à Alfortville, de cet orage extrêmement violent", a-t-il expliqué. La ville "aura connu dans son histoire jusqu'à présent trois sinistres : la crue de 1910, la tempête de 1999 puis, depuis hier, le 19 juin 2021", a affirmé Luc Carvounas. Il a parcouru la ville avec le commissaire d'Ivry-sur-Seine, qui lui a confié que "de toute sa carrière", c'était "la première fois qu'il voyait de tels dégâts".

L'élu va demander au ministre de l'Intérieur un arrêté de catastrophe naturel : "Nous avons des équipements municipaux, deux palais des sports qui sont aujourd'hui impraticables", a-t-il indiqué. "J'imagine que d'autres équipements vont être mis à mal. Et puis surtout, des administrés qui ont été inondés dans leur cave, inondés dans leur séjour."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intempéries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.