Nouvelle-Calédonie : le cyclone Niran frappe l'archipel, l'alerte maximale maintenue

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Nouvelle-Calédonie : le cyclone Niran frappe l'archipel, l'alerte maximale maintenue
franceinfo
Article rédigé par
C. Guttin, F. Dumont, Nouvelle-Calédonie la 1ere - franceinfo
France Télévisions

Le cyclone Niran a perdu de son intensité mais les rafales de vent ont dépassé les 200 km/h, samedi 6 mars en Nouvelle-Calédonie. De nombreux foyers sont privés d'électricité.

La Nouvelle-Calédonie a été balayée toute la journée du samedi 6 mars par des rafales de vent de plus de 200 km/h, causées par le cyclone Niran. Les habitations faites de tôle sont soufflées en quelques minutes et les navires peinent à se maintenir. Des dizaines de bateaux se sont échoués sur le bord de mer. Circuler en ville est devenu impossible, les routes sont impraticables, jonchées d'arbres déracinés. Les lignes électriques de ont été endommagées et 39 000 foyers sont privés d'électricité.

L'archipel reste en alerte cyclonique maximale

Malgré les risques, certains habitants refusent de quitter leurs maisons : "Je préfère rester là, si je vais dans le centre peut-être qu'en revenant je vais voir ma maison détruite et ça, je n'accepte pas", confie un habitant. Plusieurs centaines de personnes ont trouvé refuge dans des centres d'hébergement : "Je ne me sens pas en sécurité, dans ma maison toute la tôle est partie", ajoute une habitante réfugiée dans un centre. Au total, deux personnes ont été légèrement blessées. La Nouvelle-Calédonie craint désormais les risques d'inondation et de submersion. Tout l'archipel reste en alerte cyclonique maximale.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.