Neige : des foyers toujours privés d'électricité

Le temps commence à être long pour les familles privées de courant à cause de l'épisode neigeux. Sept personnes ont été intoxiquées par des groupes électrogènes. Les plus grandes difficultés se concentrent sur l'Ardèche, la Drôme et la Loire.

France 3

François Garcia tient le bar de Pélussin, dans la Loire. Depuis trois jours, il n'y a plus d'électricité, son activité est à l'arrêt. Dans l'arrière-cuisine, sa marchandise est perdue. Comme lui, les 4 000 habitants de Pélussin sont privés de courant. La boulangerie de Benjamin Petit-Demange n'est pas épargnée. Alors, il a installé un générateur de secours. "Le générateur fait tourner un frigo et un congélateur. La chambre froide ne tourne plus", déplore le boulanger.

2 200 agents d'Enedis déployés

Le village, isolé, tourne au ralenti. "On a été obligés de fermer l'école parce qu'il n'y a pas d'eau, pas d'électricité, pas de chauffage. Le fournisseur de repas ne pouvait pas venir. On est vraiment en difficulté", précise Dominique Chavagneux, adjointe au maire de Pélussin. Sur le terrain, 2 200 agents d'Enedis sont déployés pour rétablir le courant. Mais les interventions sont difficiles à cause des conditions climatiques. Les opérations d'Enedis vont se poursuivre jusqu'à la fin du week-end.

Le JT
Les autres sujets du JT
La neige est tombée abondamment, près de Saint-Etienne (Loire), le 15 novembre 2019. 
La neige est tombée abondamment, près de Saint-Etienne (Loire), le 15 novembre 2019.  (SYLVAIN THIZY / AFP)