Malaisie : des milliers d'habitants fuient les inondations qui s'aggravent

Une cinquantaine de personnes ont perdu la vie dans ces intempéries et deux personnes sont portées disparues.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des voitures endommagées après les inondations massives à Hulu Langat, dans la banlieue de Kuala Lumpur, en Malaisie, le 26 décembre 2021.  (EYEPRESS NEWS / AFP)

Des milliers de personnes ont dû fuir face à l'aggravation des inondations provoquées par des pluies diluviennes dans sept Etats de Malaisie, ont déclaré les autorités dimanche 2 janvier, alors que plus de 125 000 personnes ont déjà dû être déplacées au total depuis la mi-décembre. Une cinquantaine de personnes ont perdu la vie jusqu'à présent dans ces intempéries, et deux personnes sont portées disparues, selon un message de la police sur Facebook samedi. L'Agence nationale de gestion des situations d'urgence a fait savoir que le mauvais temps allait perdurer jusqu'à mardi.

Environ 117 000 personnes évacuées depuis la mi-décembre 

La Malaisie subit chaque année des inondations pendant la saison des pluies, qui entrainent régulièrement des évacuations massives. Mais les autorités ont été prises en défaut par les pluies ininterrompues qui ont commencé le 17 décembre, entraînant des crues et inondant les villes.

Selangor, l'Etat le plus riche et le plus densément peuplé du pays, qui entoure la capitale Kuala Lumpur, est l'une des régions les plus touchées. Environ 117 000 des personnes évacuées depuis la mi-décembre ont pu retourner chez elles, mais près de 10 000 personnes ont dû trouver refuge dans des centres de secours, selon les données officielles.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intempéries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.