Logements : des habitants vivent sous des bâches depuis cinq mois à cause de la grêle

Publié Mis à jour
Logements : des habitants vivent sous des bâches depuis cinq mois à cause de la grêle
FRANCE 3
Article rédigé par
France 3 Aquitaine, M. Neuville, P. Juvigny, S. Plessis - France 3
France Télévisions

Cinq mois après avoir subi de très fortes averses de grêles qui ont détruit leurs toits, plus d’une centaine de familles vit toujours avec des bâches en guise de toit.

Certains habitants de Saint-Médard-en-Jalles, en Gironde, vivent dans l’humidité et dans une maison qui prend l’eau. "Ça fait 15 jours, comme il pleut, que j’ai de l’eau qui rentre", déplore Annie Chinchon. Cette situation perdure pour de nombreux riverains de Gironde depuis qu’une grosse averse de grêle s’est abattue en juin. Beaucoup de toits avaient alors été touchés, des habitations ainsi que des commerces avent été impactés.

Un long parcours du combattant

Depuis l’incident, chaque personne sinistrée doit se battre pour voir leur toit être reconstruit. Des assureurs ainsi que des experts sont venus pour se rendre compte du sinistre. "Il fallait trouver l’artisan, il fallait trouver les tuiles. (…) C’est un peu la galère pour tout le monde", regrette Annie Chinchon. Pour secourir ces habitants, la ville de Saint-Médard-en-Jalles (Gironde) a apporté une aide financière aux riverains. Elle souhaite également que le gouvernement reconnaisse l’état de catastrophe naturelle pour la grêle.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.