La tempête Ciara a fait quelques dégâts dans la moitié nord de la France

Dans la nuit de dimanche à lundi, les secours sont intervenus plusieurs centaines de fois sur la moitié nord du territoire, là où les effets de la tempête Ciara ont été le plus ressentis.

FRANCE 2

Dans la nuit du dimanche 9 au lundi 10 février, dans le Calvados, à Dives-sur-Mer, le toit d'une station-service n'a pas résisté et s'est affaissé sous la force des vents de la tempête Ciara. Sur la route, de nombreux arbres sont tombés, notamment sur un véhicule qui contenait des passagers. Ces derniers ont été surpris, mais ils s'en sortent indemnes.

"Extrême violence"

Dans la Manche, à Gouville-sur-Mer, l'adjoint au maire François Legras surveille les vagues, la montée des eaux et la dune avec inquiétude : deux campings se trouvent à proximité. "Là, carrément, on est confronté à des vents d’une extrême violence", indique-t-il en tenant un projecteur. À l'intérieur des terres, même des monuments en pierre comme des croix ont été détruits. Lundi matin, encore 130 000 foyers étaient privés d'électricité en Bretagne, en Normandie, dans les Hauts-de-France, dans le Grand Est, en Île-de-France et dans le Centre-Val-de-Loire.

Le JT
Les autres sujets du JT
La tempête Ciara a fait quelques dégâts dans la moitié nord de la France
La tempête Ciara a fait quelques dégâts dans la moitié nord de la France (FRANCE 2)