Cet article date de plus de trois ans.

La Réunion : de nombreux dégâts près la tempête tropicale

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
La Réunion : de nombreux dégâts près la tempête tropicale Fakir
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

L'île demande la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle après le passage de la tempête Fakir. Elle a causé la mort de deux personnes mardi 24 avril.

En moins de 24 heures, Fakir aura causé plus de dégâts que tous les cyclones et tempêtes qui ont frappé La Réunion depuis dix ans. Sur la côte, les restaurants touristiques ne sont plus que des amas de bois. Le mur du collège n'a pas résisté aux torrents de boue. 40 salles de classe ont été noyées sous les eaux. "L'eau sortait des fenêtres à hauteur de plus d'1m80", témoigne une femme.

Près de 10 millions d'euros selon les estimations

Ce mercredi 25 avril au matin, tous les enseignants ont relevé leurs manches, ils ont trois jours pour tout nettoyer, mais la plupart des fournitures sont à jeter. Dans cette exploitation agricole, rien n'a été épargné non plus. 3 500 mètres carrés de tomates ont été détruits alors que la récolte venait de commencer. Les propriétaires estiment leurs pertes à plus de 80 000 euros. C'est la colère après le choc, car Météo France a bien appelé lundi à une vigilance renforcée, mais l'alerte rouge n'a pas été déclenchée. Toutes les précautions n'ont donc pas été prises. Selon les premières estimations, les dégâts causés par la tempête Fakir pourraient coûter près de 10 millions d'euros.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intempéries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.