Intempéries : le Nord dans la tempête

Le vent continue de souffler. Dimanche 10 mars, les rafales ont atteint les 126 km/h à Arras (Pas-de-Calais). Quelque 11 000 foyers étaient privés d'électricité. Des perturbations ont touché les trains et les avions. 

FRANCE 3

En gare de Lille-Flandres (Nord), peu à peu, le trafic TER reprend, même si une trentaine de trains a encore été annulée lundi 11 mars au matin, en plus d'une centaine hier, dimanche. Interrompre le trafic est une décision exceptionnelle pour la direction de la SNCF. Elle a préféré laisser les voyageurs en gare plutôt que de prendre le risque qu'ils soient bloqués dans des rames en pleine voie. Des voies encore obstruées par endroits par des troncs ou des objets, notamment dans le Hainaut cambrésien.

Près de 2 300 interventions des pompiers

C'est toute la région qui a été touchée par les vents violents. À Villeneuve-d'Ascq (Nord), un arbre est tombé sur une voiture, blessant deux personnes. À Roubaix (Nord), la toiture d'une usine s'est envolée et est tombée dans le jardin des voisins. Les pompiers ont effectué 1 470 interventions dans le Nord et plus de 800 dans le Pas-de-Calais. Ce sont plus de 20 000 foyers qui ont été privés momentanément de courant. Enedis a mobilisé plus de 200 personnes sur le terrain pour rétablir partout l'électricité. Les stigmates de cette tempête sont encore visibles. C'est dans l'Arrageois qu'il a soufflé le plus fort dimanche, avec des vents enregistrés à 126 km/h.

Le JT
Les autres sujets du JT
À Villeneuve-d\'Ascq (Nord), un arbre est tombé sur une voiture, blessant deux personnes.
À Villeneuve-d'Ascq (Nord), un arbre est tombé sur une voiture, blessant deux personnes. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)