Intempéries : des communes inondées en Meurthe-et-Moselle et des routes coupées dans le Doubs, en Haute-Saône et en Moselle

Avec les fortes pluies de ces dernières heures, il est tombé par endroit l'équivalent de deux mois de précipitations. Dix départements dans l'est de la France sont toujours en vigilance orange ce jeudi matin. 

Article rédigé par
Avec France Bleu - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Des routes sont coupées à cause des inondations, comme ici à Hegenheim dans le Haut-Rhin, le 13 juillet 2021.  (VINCENT VOEGTLIN / MAXPPP)

Trois communes de Meurthe-et-Moselle, département en vigilance orange crues, sont touchées jeudi 15 juillet au matin par des inondations, rapporte France Bleu Sud Lorraine. Il s'agit de Longwy, Briey et Longuyon. À Briey, on compte actuellement 20 cm d'eau dans les rues. La décrue y a commencé, tout comme à Longuyon, où jusqu'à 60 cm d'eau ont été relevés.

A Longuyon, la salle des fêtes est ouverte pour accueillir d’éventuelles personnes en difficulté. 200 foyers sont ce jeudi matin privés d'électricité et une structure pour personnes âgées est concernée par cette coupure. "Les services sont mobilisés pour assurer la sécurité des résidents", indique la préfecture de Meurthe-et-Moselle dans un communiqué. Depuis lundi, l'équivalent de plus de deux mois de pluie est tombé à Longuyon.

Dans le secteur de Longuyon et de Briey, une demi-douzaine de routes sont coupées. Depuis mercredi, les pompiers sont intervenus plus de 200 fois en Meurthe-et-Moselle, 60 interventions étaient encore en cours jeudi matin.

Peu de trains circulent en Moselle 

En raison des intempéries, en Moselle, aucun train ne circule entre la gare de Thionville et Luxembourg, rapporte France Bleu Lorraine Nord. "Un retour à la normale n'est pas envisagé aujourd'hui", indique de son côté la SNCF. Des cars de substitution sont mis en place par la Société nationale des chemins de fer luxembourgeois au départ de Thionville et Hettange Grande. Quelques trains seulement circulent entre Metz et Thionville.

Sur les routes de ce département, de nombreuses coupures sont signalées du nord de Metz jusqu'à la frontière luxembourgeoise. A Mondorff, une vingtaine d'habitants, les pieds dans l'eau, ont été évacués. Les pompiers du département ont fait 130 sorties dans la nuit de mercredi à jeudi, contre une trentaine en temps normal.

Dans le Doubs et en Haute-Saône, une dizaine de routes sont coupées, rapporte France Bleu Besançon, soit en raison d'inondations, soit à cause d'arbres tombés sur la chaussée. En Haute-Saône, les pompiers ont réalisé une dizaine d'interventions. 

Dans la Marne, 35 personnes ont été évacuées et relogées à Crugny, indique la préfecture du département. Sur place, le niveau de l'eau baisse, tout comme à Courville. La commune de Vienne-le-Château est "fortement impactée", précise encore la préfecture, avec un niveau de l'eau qui atteint 80 à 120 cm. 10 sauveteurs et huit embarcations sont déployés sur place et 40 personnes ont été évacuées. La commune met à disposition deux salles d'hébergement pouvant les accueillir.

Vigilance orange maintenue par Météo France

Météo France maintient sa vigilance orange pluie-inondation dans 4 départements de l'Est. Il s'agit de la Haute-Marne, le Doubs, la Haute-Saône et du Jura. La vigilance orange pluie-inondation qui concernait le Territoire de Belfort, le Bas-Rhin, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Moselle et les Vosges est levée. La Marne, la Meuse, la Meurthe-et-Moselle et les Vosges sont en vigilance orange crues. Cette même vigilance est maintenue dans l'Aisne et les Ardennes.

Météo France a de nouveau recensé des cumuls de pluie importants. Ces dernières 24h, il est ainsi tombé l'équivalent de 38 jours de pluie à Bras-sur-Meuse, dans la Meuse. Depuis lundi, l'équivalent de plus de deux mois de pluie est tombé à Longuyon, en Meurthe-et-​Moselle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intempéries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.