VIDEO. Comment expliquer ces nombreux épisodes cévenols ?

La température de la Méditerranée est particulièrement élevée en ce moment, provoquant des précipitations dans les départements du Sud-Est.

Depuis le début de l'automne, c'est la neuvième fois que le Sud-Est est touché par de violentes intempéries. Difficile de ne pas faire le lien avec le réchauffement climatique. En 24 heures, les quantités de pluies peuvent égaler celles tombées en un ou plusieurs mois.

Un anti cyclone centré sur l'est de l'Europe

La météo capricieuse est provoquée par un anti cyclone stationné sur les pays d'Europe centrale. "De ce fait, les dépressions et les perturbations qui arrivent sur l'Atlantique prennent un chemin plus sud. Elles cherchent leur chemin, elles ne vont pas vers le nord, elles sont bloquées par l'anti cyclone. Du coup, elles vont plutôt vers le sud puis elles sont aspirées par la Méditerranée", explique Michel Daloz, prévisionniste à Météo France.

La mer Méditerranée est d'ailleurs actuellement à 20 degrés. Or, plus la température est élevée, plus l'air chaud et humide au-dessus de la mer va engendrer des précipitations, au contact de l'air froid de la terre.

Des habitants de La Londe-les-Maures (Var) nettoient leur cour le 20 janvier 2014 après des inondations.
Des habitants de La Londe-les-Maures (Var) nettoient leur cour le 20 janvier 2014 après des inondations. (BORIS HORVAT / AFP)