Intempéries : les commerces, eux aussi lourdement touchés

Les salariés des commerces touchés se mobilisent devant l'étendue des dégâts.

FRANCE 3

Plusieurs centimètres d'eau stagnent encore sur le sol de l'atelier de la verrerie de Biot. Samedi soir, l'eau a ravagé les installations. Les outils ont été emportés et plus un four ne fonctionne. "C'est rempli de terre. Le verre est dessous la terre donc les fours sont foutus", explique Serge Lechaczynski, directeur général de la verrerie de Biot. Les pièces en cours de fabrication sont elles aussi bonnes à jeter. La boutique attenante à l'atelier à elle aussi été inondée. Plus de 200 000 pièces ont été endommagées, elles sont désormais invendables. La verrerie emploie 25 personnes. Ce lundi matin, les salariés sont venus pour nettoyer mais tous craignent que l'entreprise ne puisse reprendre ses activités avent plusieurs semaines.

Magasin saccagé

D'autres entreprises de la région ont été durement frappées. Depuis hier soir un vigile garde l'entrée du magasin d'Hamid Ouanes. Son stock, dévastée par les inondations a été aussi la proie de voleurs. Plusieurs centaines de chaussures de marque ont été dérobées. "Profitant de cette situation, on saccage complètement un dépôt de 300 mètres carrés, ça, c'est très très dur", explique le commerçant. Pluisieurs magasins du centre de Cannes ont été cambriolés. Neuf personnes ont été interpellées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme se fraye un chemin dans les rues inondées de Biot, le 4 octobre 2015, dans les Alpes-Maritimes. 
Un homme se fraye un chemin dans les rues inondées de Biot, le 4 octobre 2015, dans les Alpes-Maritimes.  (ERIC GAILLARD / REUTERS)