Cet article date de plus de six ans.

Intempéries : en vigilance rouge, le Gard et l'Hérault s'attendent au pire

Les précipitations reprennent dans la matinée de dimanche, avec un pic à 10h.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
A Collias, dans le Gard, l'Alzon est en crue. (BORIS HORVAT / AFP)

La pluie a recommencé à tomber dans le sud, dimanche 12 octobre, et cela ne fait que commencer. Les départements du Gard et de l'Hérault sont maintenus en "vigilance rouge" en raison de l'arrivée d'un "épisode pluvio-orageux actif exceptionnel", a annoncé Météo France.

En revanche, l'Aude n'est plus en vigilance orange, mais elle est maintenue en Ardèche et en Lozère.

 (METEO FRANCE)

"L'arme au pied"

"Nous sommes toujours l'arme au pied, prêts à affronter la tempête", a résumé le commandant Guillaume, au Codis du Gard. Dans son communiqué à 6 heures du matin, Météo France prévient : "la période d'accalmie touche à sa fin". Déjà "des pluies modérées ont débuté sur l'Hérault, elles s'intensifient en remontant vers le relief. Des averses commencent à concerner également les Cévennes gardoises et le relief de la Lozère limitrophe".

"Un nouvel épisode de fortes précipitations se confirme et se met en place en cours de matinée de dimanche de l'Hérault au Gard et sur la partie cévennole de l'Ardèche et de la Lozère", poursuit Météo France. "Les pluies orageuses s'intensifient en fin de matinée et également de nouveau dans la soirée de lundi".

Des précipitations dans la matinée

Dans le Gard, les précipitations, dont le cumul devrait être compris entre 100 et 200 millimètres, sont attendues en fin de matinée. L'épisode pluvieux, dont le pic est prévu dans l'après-midi, devrait toucher d'abord les Cévennes (secteur d'Alès), puis les piémonts, la plaine (Nîmes) et la Vallée du Rhône. Dans l'Hérault, l'épisode pluvieux devrait connaître son pic vers 10 heures du matin, dimanche, a indiqué le capitaine Olivier Hayez, du Codis de l'Hérault.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intempéries meurtrières dans le Sud-Est

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.