Haute-Garonne : la crue du Tarn menace les restes du pont de Mirepoix

Une semaine après l'effondrement spectaculaire du pont de Mirepoix (Haute-Garonne), qui avait causé la mort de deux personnes, des inquiétudes persistent. Ce qui reste de l'ouvrage bouge à cause de la crue du Tarn.

FRANCE 3

Les intempéries du week-end ont fait monter le Tarn de 5 mètres et le courant a fait dévier le tablier qui s'était effondré le 18 novembre. Une fissure est apparue sur la pile du pont, côté Mirepoix, ce qui entraîne la mise en place d'un nouveau dispositif de sécurité, lundi 25 novembre. "On est très inquiets parce qu'il est apparu des fissures sous le pont. On va essayer de sécuriser et on attend les spécialistes pour avoir un diagnostic", décrit Éric Oget, maire (DVG) de Mirepoix-sur-Tarn (Haute-Garonne).

Les gendarmes ont dû intervenir

Des experts sont attendus dans la journée. Ils évalueront, notamment, les berges. La vigilance est accrue, d'autant que ce week-end, des curieux ont contourné les barrières de sécurité mises en place. Certains ont même pris le risque de marcher au bord du tablier effondré, avant que les gendarmes n'interviennent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des sauveteurs s\'affairent près du pont de Mirepoix-sur-Tarn (Haute-Garonne) qui s\'est effondré le 18 novembre 2019.
Des sauveteurs s'affairent près du pont de Mirepoix-sur-Tarn (Haute-Garonne) qui s'est effondré le 18 novembre 2019. (ERIC CABANIS / AFP)