Alpes-Maritimes : les paysages considérablement bouleversés par la tempête Alex

Les Alpes-Maritimes et en particulier la vallée de la Vésubie ont été le théâtre du passage catastrophique de la tempête Alex, le week-end du 2, 3 et 4 octobre. Cette expérience a largement modifié la géographie des lieux.

FRANCE 2

La tempête Alex a ravagé, le week-end du 2, 3 et 4 octobre, les Alpes-Maritimes. Les dégâts, immenses, s’observent dans tout ce département et en particulier dans la vallée de la Vésubie. Les paysages eux-mêmes ont été considérablement modifiés. Sur les photos-satellite prises avant et après l’événement, on voit que la minuscule rivière du Boréon, qui entourait Saint-Martin-Vésubie, s’est transformée en immense coulée de boue.

Une rivière devenue une coulée de boue

À Roquebillière, les images sont tout aussi impressionnantes et présentent, en outre, un intérêt stratégique. "Ça permet d’évaluer les dégâts, d’orienter les secours […] et puis de voir quelle maison a été détruite donc peut-être d’envoyer immédiatement une équipe rapprochée pour voir ce qui s’est passé", explique Jean-Yves le Gall, président du Centre national d’études spatiales. Présent à Nice, le journaliste Thomas Cuny précise que des maires ont dû prendre des arrêtés pour faire évacuer des habitants dont les maisons menacent de s’écrouler, comme à Fontan.

Le JT
Les autres sujets du JT
Route détruite à Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes), le 5 octobre 2020, après le passage de la tempête Alex.
Route détruite à Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes), le 5 octobre 2020, après le passage de la tempête Alex. (VALERY HACHE / AFP)