À Antibes, un cours d'eau devenu dévastateur

Lors des intempéries de la nuit du samedi 3 octobre, ce fleuve côtier des Alpes-Maritimes a submergé les rues.

France 2

Un cours d'eau transformé en torrent meurtrier. C'est ainsi que l'on pourrait qualifier le fleuve de La Brague dans les Alpes-Maritimes lors des intempéries qui ont touché le Sud-Est le samedi 3 octobre. Le journaliste de France 2, Olivier Théron fait le point depuis un quartier de la ville d'Antibes. "Nous sommes dans un quartier qui est juste à côté de ce fleuve côtier paisible qui s'appelle La Brague. En quelques minutes, il y a eu ici, une vague de pratiquement deux mètres d'eau", explique le journaliste.

Travail difficile

Ici, les habitants se sont mis au travail pour pouvoir tout nettoyer, commencer à tout évacuer. "Un travail difficile. Ils ont souvent obtenu l'aide de familles. Ils sont en train d'évacuer les maisons, d’évacuer la boue, d'essayer de retrouver un semblant de sérénité après cet événement de la nuit dernière. À quelques mètres d'ici, une femme la nuit dernière a perdu la vie. Elle a été retrouvée par l'une patrouille de pompiers qui vérifiaient s'il y avait des corps dans les voitures", souligne aussi le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des voitures encastrées les unes sur les autres à Mandelieu-la-Napoule (Alpes-Maritimes), le 4 septembre 2015, après les inondations.
Des voitures encastrées les unes sur les autres à Mandelieu-la-Napoule (Alpes-Maritimes), le 4 septembre 2015, après les inondations. (BORIS HORVAT / AFP)