Cet article date de plus de quatre ans.

Intempéries : 4 morts et 4 disparus en Nouvelle-Calédonie

De fortes précipitations ont provoqué des éboulements de terrain sur la côte Est de la Nouvelle-Calédonie.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les dégâts après un glissement de terrain provoqué par les intempéries à Houaïlou, en Nouvelle-Calédonie, le 22 novembre 2016. (GAËL DETCHEVERRY / NC1ERE)

Le bilan s'alourdit en Nouvelle-Calédonie, mardi 22 novembre. Quatre personnes sont mortes, six blessées et quatre autres sont toujours portées disparues après des glissements de terrain à Houaïlou, provoqués par de fortes précipitations.. 

Deux enfants de 7 et 8 ans et une femme d'une trentaine d'années des tribus de Gouareu et d'Ouakaya ont été découverts dans les décombres de leurs maisons par les autorités. C'est ce qu'annonce la Direction de la sécurité civile et de la gestion des risques dans un communiqué, repris par nos confrères de Nouvelle-Calédonie 1ere.

Selon le communiqué de la Sécurité civile, "une base arrière logistique est organisée au camp militaire de Nandaï afin d'accueillir les renforts et le matériel". En parallèle, pour tenter de retrouver de nouvelles victimes, une équipe cynotechnique de la Gendarmerie nationale va être déployée. La population sur place, privée de courant et de téléphone a fait le maximum pour permettre aux secours d'intervenir.

Des pluies diluviennes hors saison cyclonique

L'est de l'île est frappé depuis dimanche par des pluies diluviennes. En douze heures, il est tombé plus de 400 mm d'eau. Des intempéries qui rappellent aux Néo-Calédoniens les pires moments des passages de cyclone. Même si la saison cyclonique ne commence que vers la fin de l'anée. Le village de Houaïlou, à 235 km de Nouméa, est toujours isolé, sans électricité.

Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, et Ericka Bareigts, ministre des Outre-Mer, ont exprimé mardi dans un communiqué "leur vive émotion". Ils rendent "hommage à l’action des sauveteurs engagés dans des opérations de secours rendues difficiles par les conditions météorologiques", est-il écrit dans le communiqué. 

Le chef de l'État a lui aussi apporté "tout son soutien" aux habitants de la Nouvelle-Calédonie, et salue également le travail des équipes de secours qui sont "pleinement engagées pour faire face à la situation".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intempéries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.