Intempéries : alerte rouge dans le sud

Des vents violents et des trombes d'eau : la première grosse tempête d'automne frappe le sud du pays et c'est le département de l'Hérault qui est le plus touché. 

France 2

Des vagues qui se projettent sur la berge et un vent qui souffle en rafales. Avis de tempête sur le front de mer de Sète (Hérault). Certains creux atteignent quatre mètres de haut. Un spectacle impressionnant pour les habitants qui se laissent surprendre : "on s'est pris une grosse vague, on a eu le temps de se retourner vite fait avant", explique l'un d'entre eux. Dans le port , impossible de laisser sortir les bateaux et les grues sont à l'arrêt.

La montée des eaux menace les habitations

À Balaruc-Les-Bains (Hérault), des rafales à plus de 100km/heures soufflent sur le port. Sur une vidéo amateur, on peut voir les bateaux projetés contre les rochers. Un peu plus loin sur le quai, les premiers dégâts sont visibles. Plus à l'ouest, la mer a submergé les rues de Frontignan et la plage est inaccessible. La montée des eaux est rapide et menace désormais les habitations. À Montpellier, l'eau s'est engouffrée dans les rues. Dans la soirée de ce jeudi 13 octobre, les autorités demandent encore aux habitants de ne pas prendre la route. Les risques d'accident sont particulièrement élevés.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des vagues déferlent à Sète (Hérault) lors des intempéries, le 27 février 2016.
Des vagues déferlent à Sète (Hérault) lors des intempéries, le 27 février 2016. (MAXPPP)