Cet article date de plus de six ans.

Intempéries : 16 départements en vigilance orange, du Jura aux Alpes-Maritimes

Météo France a ajouté plusieurs départements à ceux déjà en alerte en raison de risques d'orages, de fortes pluies, de vent et de vagues submersions.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La rivière Ardèche charrie de la boue après de fortes pluies, à Aubenas, le 23 octobre 2013. (CLAUDE PETITJEAN / CITIZENSIDE / AFP )

Au total, 16 départements sont désormais en vigilance orange, en raison des risques d'orages, de fortes pluies, de vent et de vagues submersions. Météo France a ajouté, mardi 4 novembre, les Hautes-Alpes, la Côte-d'Or, les Vosges et le Jura à 12 départements déjà en alerte depuis lundi : Ain, Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Ardèche, Bouches-du-Rhône, Drôme, Isère, Loire, Rhône, Saône-et-Loire, Var et Vaucluse.

Tous les départements de ce grand quart sud-est de la France sont en vigilance orage et pluie-inondation jusqu'à mercredi matin. Ardèche, Drôme, Ain, Isère, Rhône, Loire, Saône-et-Loire sont, en outre, balayés par de forts vents. Mais, après avoir atteint leur "intensité maximale au cours de la nuit de lundi à mardi, les vents violents cesseront mardi matin", prévoit Météo France dans son bulletin de 4 heures, avec des rafales "de l'ordre de 90 à 100 km/h, voire 110 à 140 km/h sur le relief".

Des dégâts en Ardèche

En Ardèche, les pompiers sont sortis lundi soir à plus de 90 reprises. Des rivières ont fortement monté, comme la Volane, qui traverse Vals-les-Bains, où un collège a été évacué par précaution lundi après-midi. Par ailleurs, un éboulement sur la nationale 102 à Thueyts, entre Aubenas et Le-Puy-en-Velay, a perturbé temporairement la circulation, d'autres axes secondaires étant coupés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.