Inondations : il faut sauver les œuvres d'art

Des deux côtés de la Seine, en plein cœur de la capitale, les musées ont dû fermer leurs portes pour protéger des milliers d'œuvres d'art.

France 2

Le plus grand musée du monde est désert. Depuis ce matin, le Louvre était fermé au public, c'est exceptionnel. Pour le personnel, la priorité c'est d'évacuer les œuvres d'art qui sont situées en zone inondable. Dans les salles du premier étage, les caisses s'entassent : ce sont les réserves concernées par le plan de prévention, soit 250 000 objets. Il s'agit "d'un plan de prévention, les collections ne sont pas en danger", rappelle le directeur du Louvre.

Le quai Branly épargné

De l'autre côté de la Seine, le musée d'Orsay avait déjà transféré une grande partie de ses réserves dans des bâtiments hors d'atteinte avant la crue. Le musée reste tout de même fermé jusqu'à mardi pour mettre à l'abri ce qu'il reste : 600 sculptures, 1 000 peintures et pastels, 500 œuvres d'art. Le musée du quai Branly, lui, peut supporter une montée des eaux jusqu'à 7 mètres.

Le JT
Les autres sujets du JT
La pyramide du musée du Louvre, à Paris.
La pyramide du musée du Louvre, à Paris. (MANUEL COHEN / AFP)