Cet article date de plus de huit ans.

Inondations : deux départements toujours en vigilance orange

La décrue a commencé à Dijon et dans ses environs samedi après-midi. Les fortes perturbations de ces derniers jours ont fait sortir l'Ouche de son lit. De nombreuses maisons ont été évacuées. La vigilance orange aux inondations a été levée pour la Côte-d'Or, mais est maintenue jusqu'à lundi matin dans la Haute-Marne et dans l'Yonne.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Maxppp)

L'Ouche retourne dans son lit. La rivière était en crue ce samedi, suite à de fortes
intempéries. La Côte d'Or, et plus particulièrement Dijon et ses alentours ont
été touchés par des inondations. Une partie des habitants de plusieurs communes a été évacuée.
Certains parlent d'une crue "historique ", qui bat les records de
celle de 1965.

Dans l'après-midi de samedi, la rivière
l'Ouche a commencé sa décrue, très lente. Cela concerne les bassins situés en amont et en aval de Dijon. En aval de Dijon, quatre communes bordant l'Ouche restaient les plus touchées : Neuilly-lès-Dijon, Varanges, Pluvet et Treclun. 

Samedi, le préfet de Côte d'Or a désactivé le Centre
opérationnel d'urgence mis en place à la préfecture, ainsi que le numéro unique
de crise. Une cellule de veille (prefet, maires, police, gendarmerie, pompiers)
"restera
néanmoins active tout le week-end pour surveiller l'évolution de la
situation
", a-t-il indiqué. 

Le maire de Dijon, François Rebsamen a demandé l'état de catastrophe naturelle. A cette demande "le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls a répondu favorablement " a déclaré le maire.

Vigilance orange maintenue en Haute-Marne et dans l'Yonne

La vigilance orange aux inondations a été levée dimanche pour la Côte-d'Or, mais est maintenue jusqu'à lundi matin dans la Haute-Marne et dans l'Yonne, selon la carte de vigilance météorologique diffusée dimanche matin par Météo France.

En Haute-Marne, après avoir touché Chaumont, les inondations se déplaçaient vers le nord. Le secteur de Joinville, où le niveau de l'eau "monte encore un  peu ", est "particulièrement surveillé ", selon la préfecture.

Dans l'Yonne, une quarantaine de communes étaient touchées dimanche par les inondations, dans les secteurs de Tonnerre et de Chablis. Le département n'avait pas connu de telles inondations depuis au moins 2001.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intempéries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.