Inondations dans le Gard : les pompiers ont sauvé plus d'une centaine de personnes dans des conditions extrêmes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Inondations dans le Gard : les pompiers ont sauvé plus d'une centaine de personnes dans des conditions extrêmes
France 2
Article rédigé par
A.Domy, C.Chabaud, J-M.Talenton, D.Sebastien - France 2
France Télévisions

Dans le Gard, les pompiers ont sauvé 120 personnes, mardi 14 septembre, prises au piège par des inondations soudaines. Les conditions de ces sauvetages étaient extrêmes. Mercredi, la vie des habitants dans cette zone est toujours fortement perturbée.

Après les pluies diluviennes qui se sont abattues sur le Gard, mardi 14 septembre, des personnes avaient été portées disparues. Mais mercredi midi, aucune victime n'est à déplorer, et tous les disparus ont été retrouvés. Les équipes de sauvetage en eaux vives ont pourtant fait des recherches dans les cours d'eau pendant plusieurs heures, depuis mardi soir. Plusieurs personnes ont été sauvées hier, dont une femme par hélitreuillage. Justement, des appels à l'aide venant d'une femme avaient été entendus dans la soirée près d'une rivière en crueAprès recoupement avec la gendarmerie, la personne sauvée serait celle qui a appelé à l'aide. 

Des personnes bloquées sur le toit de leur voiture

Les opérations de sauvetage se sont enchaînées depuis mardi matin, dans la zone qui longe l'autoroute et la nationale 113, avec 120 personnes secourues, dont 50 par hélitreuillage. Les conditions étaient extrêmes. "Il y avait beaucoup d'endroits où les ruissellements étaient intenses, et où on avait des personnes bloquées sur les toits des voitures, accrochées à des branches, c'était le cas à Aimargues" explique le lieutenant-colonel Jacques Pagès. 


Dans cette zone du Gard particulièrement touchée, la vie reste perturbée, mercredi. "Écoles, collèges, lycées sont fermés aujourd'hui, (...) et côté transports, l'autoroute A9 a pu rouvrir dans la nuit, il a fallu de gros travaux pour déblayer tous les gravats", détaille le journaliste Denis Sébastien en direct d'Aimargues pour le 13 Heures de France 2. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intempéries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.