Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Le déluge à Montpellier, un phénomène météo hors norme

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Pour Philippe Verdier, le spécialiste météo de France 2, les inondations dans l'Hérault sont d'une ampleur jamais vue.

Après un jour et une nuit d'averses, l'alerte rouge aux crues et inondations a été levée dans l'Hérault, mardi 30 septembre. La fin d'un épisode météorologique hors du commun : jamais il n'avait autant plu sur le département depuis le début des relevés de Météo France, en 1957. L'équivalent, en une journée, de trois mois et demi de précipitations.

Deux baignoires par m² en quelques heures

En 1968, 1979 et 2003, des inondations spectaculaires avaient frappé Montpellier, mais jamais avec la même intensité. Chiffre parlant : sur chaque mètre carré de la ville, il est tombé l'équivalent de deux baignoires d'eau en quelques heures. La colonne de pluie était également très localisée puisque, dans la ville voisine de Nîmes, les précipitations ont été près de 15 fois moins importantes.

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a annoncé, mardi matin, qu'une soixantaine de communes du département vont être classées en état de catastrophe naturelle. L'Hérault est toujours en vigilance orange pour Météo France, qui prévoyait, mardi matin, la fin du phénomène pour 13 heures.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.