Intempéries : solidarité pour les sinistrés

Plus d'un millier de pompiers, policiers et gendarmes sont toujours déployés pour venir en aide aux sinistrés de l'Aude. Certains d'entre eux ont surveillé les maisons endommagées pour éviter les pillages. Si les habitants redoutent les vols, ils ont aussi pu constater que la solidarité marchait entre les sinistrés.

Ils sont venus apporter de l'eau et des vivres à leurs voisins. À Villegailhenc (Aude), les habitants s'organisent pour se relever de la catastrophe. Les inondations ont frappé le département de l'Aude dans la nuit du 14 au 15 octobre. L'entraide réconforte les habitants, qui prennent un pot avant de continuer à se consacrer au nettoyage. La boucherie du village est hors d'état.

L'école noyée par la boue

À quelques kilomètres de là, dans une école de Conques-sur-Orbiel (Aude), l'eau est montée jusqu'à deux mètres. "C'est horrible. Cela fait tellement bizarre que l'on a envie d'aider", explique une jeune fille, en train de s'affairer pour nettoyer la cour de récréation. Il faut s'activer pour que l'école puisse rouvrir ses portes au plus vite. Les voisins n'hésitent pas à venir donner un coup de main.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme est évacuée, le 15 octobre 2018, à Villegailhenc (Aude), après des inondations.
Une femme est évacuée, le 15 octobre 2018, à Villegailhenc (Aude), après des inondations. (ERIC CABANIS / AFP)